Spread the love

assembleeAu lieu de 83, l’Assemblée nationale comptera jusqu’en mai 2019, 82 députés. Ceci, en raison du décès du député du Parti du renouveau démocratique (Prd), Janvier Donwahoué survenu le samedi 27 janvier 2018. Dans ce contexte, la loi prévoit son remplacement par son suppléant. Mais, étant lui-même déjà suppléant du maire d’Akpro-Missérété Michel Bahoun, le Parlement ne peut plus procéder à son remplacement. D’où la vacance de siège qui se fera observer. Selon Isaac Fayomi, Directeur des services législatifs de l’Assemblée nationale, l’institution fonctionnera avec un siège en moins jusqu’à la fin du mandat de la 7è législature. « Il s’agit d’une spéciale vacance de siège non pas pour cause d’invalidation, ni de démission mais d’une situation irréversible dans la vie d’un homme », a-t-il déclaré. Il précise qu’il ne devrait normalement pas y avoir de conséquences sur le plan technique. Car, l’intéressé faisait partie du groupe parlementaire Prd dont le nombre est revenu à 9 membres. « Ce qui n’aura aucun effet sur la survie du groupe, ni à la Commission des lois à laquelle il appartenait », a-t-il indiqué. Rappelons que le défunt était un élu de la 20è circonscription. Il est décédé le samedi 27 janvier 2018 à Porto-Novo des suites d’un malaise.

Donald Kévin Gayet
(Stag)