Spread the love

Unfpa LokossaL’Unfpa et le gouvernement du Bénin ont saisi l’occasion de la célébration officielle de la journée mondiale de la population, le mercredi 11 juillet 2018, pour procéder au lancement de l’opération « Vacances sans grossesse » à Lokossa. Le but poursuivi à travers ce programme est d’éviter les grossesses précoces en milieu scolaire.

Préoccupés par la situation des filles à l’école, l’Unfpa, le Système des Nations Unies et le ministère d’Etat, chargé du Plan et du développement ont élaboré un programme permettant d’éviter les grossesses en milieu scolaire. Dénommée « Vacances sans grossesse », cette opération permettra de sensibiliser les populations sur les méthodes de planification familiale et son importance dans le développement familial et économique du pays. A la cérémonie de lancement des manifestations officielles, Rufino d’Almeida, directeur de cabinet du ministère d’Etat, chargé du Plan et du développement, a fait observer que cette célébration vise à attirer l’attention du gouvernement et des populations sur les problèmes démographiques qui se posent. De même, il a mis l’accent sur l’urgence de la planification familiale dans les ménages. Selon lui, cette pratique est un véritable outil de développement des ménages et de l’État. C’est pourquoi, a-t-il expliqué, l’Exécutif s’est engagé à investir dans l’éducation des filles et les services de santé maternelle. « Plusieurs filles sont tombées enceintes en raison du manque de sensibilisation sur la sexualité. La planification est un précieux outil de développement que nous devons promouvoir. Son rôle dans la réduction de la démographie n’est plus à démontrer », a-t-il précisé. Abondant dans le même sens, le coordonnateur du Système des Nations unies au Bénin, Siaka Coulibaly, a invité le gouvernement à investir dans l’éducation sexuelle des filles et à garantir l’accès universel des femmes aux méthodes de planning familial. A l’en croire, c’est le gage du développement du pays. Par ailleurs, il a indiqué que c’est pour  relever ce défi que son organisation et l’Unfpa ont initié diverses manifestations dont des débats sur les vacances sans grossesse dans le cadre de cette célébration. En ce qui le conserne, le préfet du Mono, Komlan Sènan Sèdzro Zinsou, a exhorté l’Etat à mettre en œuvre ses initiatives du développement du capital humain. Car, a-t-il fait remarquer, il n’y a pas un véritable développement sans l’homme.

 Claude Ahovè

(Br Mono-Couffo)