Spread the love

Pascal-Odéloui.......lllllLe Secrétaire général de la Police républicaine, Pascal Odéloui, invite les propriétaires de motos arrêtées pour défaut de plaques d’immatriculation à aller chercher leurs motos sans payer les frais de fourrière. C’était hier, mercredi 29 août 2018, sur la radio Océan Fm.

« C’est vrai, nous avons fait une opération pour mettre en fourrière des motos qui n’ont pas de plaques d’immatriculation. Mais, au regard de ce que l’Agence nationale des transports terrestre (Anatt) est submergée, nous avons donné un moratoire de trois mois pour que les usagers puissent se conformer aux textes. Par rapport à ce moratoire, tous ceux dont les motos sont arrêtées peuvent se présenter au commissariat où ces motos sont mises en fourrière pour faire les formalités de retrait. Cela consiste à présenter les papiers d’achat de la moto, les papiers qui doivent être conforme aux numéros du moteur et de chassis. Le nom du propriétaire de la moto doit être conforme au nom inscrit sur le papier d’achat de la moto avant qu’elle ne soit restituée et sans les frais de fourrière. Ceux qui ont déjà leurs plaques à jour vont également remplir les mêmes formalités. Mais, il faut que ce soit le réel propriétaire qui aille au commissariat avec le papier d’achat. Dès lors que le moratoire est lancé, chaque propriétaire peut passer prendre sa moto. Certains ont déjà retiré leurs motos. L’opération va se poursuivre jusqu’à ce que chaque propriétaire entre en possession de son engin à deux roues. Ceux qui ont perdu le papier de leur moto iront chercher les duplicatas au niveau de la société qui leur avait vendu la moto. »

Propos recueillis par Rachida Houssou