Spread the love

rafiatou-monrouLes Membres de la Commission Nationale de Migration de l’Analogie au Numérique (CNMAN) se sont retrouvés hier mardi 27 septembre sous la houlette du ministre de l’économie numérique et de la communication, Rafiatou Monrou. Objectif, faire le point du niveau d’avancement du processus.

Selon Rafiatou Monrou,  l’étape actuelle du processus permettra d’aboutir à une télévision numérique au Bénin. « A l’heure actuelle, nous sommes en train de négocier avec le fournisseur qui doit nous mettre en place le réseau de collecte et de diffusion au Bénin, donc nous sommes sur la bonne voie » a déclaré la ministre de l’économique numérique et de la communication. A en croire Christian de Souza, secrétaire de la CNMAN, , la Commission Nationale de Migration de l’Analogie au Numérique (CNMAN) avait été confrontée à des difficultés qui ont freiné le processus et qui se résument en la complexité du processus : « passer au numérique au niveau des médias, c’est un processus complexe ; l’Uemoa où nous étions la semaine dernière avec les ministres en charge du processus l’ont réaffirmé, c’est un processus difficile». A cela s’ajoute le financement qui est un grand problème pour les pays  africains. Rappelons que la prochaine échéance pour le passage de l’analogie au numérique est prévue pour le 15 juin 2017 au plus tard et  le Bénin sera bel et bien au rendez-vous rassure les uns et les autres.

Léonce ADJEVI