Spread the love

atrokpo-setondji-lucLe maire de la commune de Bohicon Luc Atrokpo a pris officiellement les rênes de l’Association nationale des communes du Bénin Ancb ce mardi 15 décembre. C’était à l’occasion d’une cérémonie de passation de charge à Sun Beach Hôtel de Cotonou.

Après le congrès électif des 18 et 19 novembre 2015 qui l’a porté à la tète de l’instance faitière des communes, Luc Atrokpo et ses pairs ont été installé dans leurs nouvelles attributions. La nouvelle équipe de l’Ancb a prit le témoin des mains de l’ancienne équipe dirigée par Souley Allagbé, ancien maire de Parakou. Au cours de la cérémonie de passation de charge, Arnauld Sossou, Secrétaire exécutif de l’ANCB a vanté les mérites du président sortant Souley Allagbé qui selon lui a été un grand artisan du bien être de l’institution. Revalorisation salariale des travailleurs de l’Ancb et dotation en matériels roulants de la maison. Tels sont les prouesses à mettre à l’actif du prédécesseur de Luc Atrokpo a poursuivi Arnauld Sossou. Ce dernier invite la nouvelle équipe à toujours privilégier le consensus. Souley Allagbé quant à lui espère que les nombreux chantiers de développement en attente seront des priorités. « Je prie tout le bureau national et les commissaires aux comptes à se rendre toujours disponible malgré les contraintes liées à leurs fonctions d’élus communaux et municipaux » a laissé entendre le président sortant de l’Ancb. Luc Atrokpo pour sa part se dit fier de prendre les rênes de la faîtière des communes. Il nourrit de grandes ambitions pour l’institution et d’ailleurs son premier souci est de consolider les acquis du bureau sortant. Le nouveau président de l’Ancb promet discuter régulièrement avec le gouvernement en vue de l’amélioration des conditions des communes. Dans ce sens, des propositions concrètes seront soumises à l’exécutif dans le but de renforcer la décentralisation. « Je rêve d’une Ancb forte avec des ressources humaines matérielles et financières à la hauteur de sa mission de représentation des communes. Je rêve d’une Ancb qui investit tout les secteurs d’activités des communes » à t-il notifié à l’assistance.

Marcus Koudjènoumè