Spread the love
djogbenou-quenum
Séverin Quenum désormais aux commandes de la Justice

Les locaux du nouveau siège du Ministère de la justice à Porto-Novo, ont servi de cadre à la passation de charges entre le ministre de la Justice sortant Me Joseph Djogbénou et celui entrant Me Séverin Quenum. Deux amis qui se connaissent et qui ont travaillé ensemble, plus deux décennies environ, en tant que avocats. Aux environs de 20 heures 30 mn, le ministre entrant a fait son apparition et il a été accueilli par Joseph Djogbénou. Après une chaude accolade, quelques mots de bienvenue ont été échangés et les deux personnalités se sont dirigées vers le bureau du ministre de la Justice, pour la remise des Sceaux et l’échange des parapheurs sur les documents de charges. Après cette cérémonie qui a duré un quart d’heure, les deux ministres ont prononcé leurs discours, en présence du bâtonnier, du préfet de l’Ouémé, Joachim Apithy, du maire de la ville de Porto-Novo, du directeur de cabinet du ministre de la Justice sortant, des juges et des invités. On retient qu’en deux ans de gestion, le ministre Joseph Djogbénou a travaillé d’arrache pied pour faire fonctionner la Justice. Il a bénéficié du soutien du président de la République qui a mis les ressources financières et le personnel à sa disposition. Il avertit le ministre entrant des attaques de l’intérieur qui tendent à affaiblir la Justice. Il a par ailleurs souligné que les cas d’insubordination de conseillers, à la Cour d’appel et de conseillers qui manquent aux règles de bienséance sont légion. Dans son adresse, le nouveau Garde des Sceaux, ministre de la Justice, a insisté sur le respect de la hiérarchie et dénoncé le laxisme et la corruption qui gangrènent la Justice.

 

Wadjoud Alokpo