Spread the love
Le Pdt Batoko a ouvert les travaux
Le Pdt Batoko a ouvert les travaux

Dans la journée du lundi 17 août 2015, la Cour suprême s’est penchée sur la situation de six Communes sur les 77 que compte le Bénin et dont les conseils ne sont, jusque-là, pas installés. Conformément aux textes de la décentralisation, elle a décidé de prendre en main les choses.

Les conseillers de la chambre administrative de la Cour suprême se sont prononcés sur la situation de certaines communes qui n’ont pas pu installer leurs conseils communaux. Selon les dispositions de la loi qui régient la décentralisation au Bénin, il est prévu que, 15 jours après le délai accordé à l’autorité préfectorale, si rien n’est fait, la Cour suprême s’en charge. Les Communes de Zogbodomey, de Calavi, de Ouassa-Pehunco, de Kerou, de Natitingou et de Cobly ont été mis sur tapis. De la décision des conseillers de la Cour suprême, il ressort que ces conseillers seront installés dans les tribunaux respectifs de leurs ressort dès demain. Il sera procédé à l’élection des maires et de leurs adjoints au cours de ces séances.

T G R

(Br Ouémé-Plateau)