Spread the love

On vous l’avait bien dit, une petite couche de cocasse sur le scandale des primes injustement et abusivement retenues en garde-à-vue par mon neveu pasteur DOSSOU Simplice, ministre de l’Intérieur et son cabinet, n’est pas faite pour vous déplaire. Et c’est au Directeur du cabinet qu’on le doit, mon neveu TOZE qui, dit-on n’aime pas voir même en peinture, mon petit neveu HOUNDEGNON, le Directeur Général de le Police Nationale.

Au cours de la conférence de presse de bafouillage qu’il a animée le mercredi, pour tenter de justifier l’injustifiable, le tout puissant Directeur de cabinet, furieux que son collègue de la place de GANHI, le DGPN, refuse le fifty-fifty (comme le font les braqueurs au cinéma), des quatre cent millions entre la Police et le cabinet, lança :  » j’aurai toute la Police avec moi ! » C’est sûr donc, notre Police est un nid de masochistes, qui vont prendre partie pour celui qui voulait, au lieu de leurs 350 millions, ne leur envoyer que 240 ! A moins que ce soit leur pasteur de ministre qui ait réussi tant à leur prêcher l’Evangile, que ces bleus ont compris qu’il vaut mieux, plutôt, amasser la richesse (leurs primes) dans les cieux ,au lieu de les percevoir ici sur terre… Au Ciel cela ne leur serait-il pas rendu au centuple?

Mais apparemment ce commissaire WAIDI, SG/SYNAPOLICE, lui est demeuré bassement matérialiste et accuse si injustement le pasteur de voleur de biberon… Lui qui veut juste sauver les âmes des bébés… Et puis en vérité, est-ce que le pasteur ministre du christ YAYI, ne voulait pas juste bénir une partie des primes, avant de les retourner? Ce qu’il fit d’ ailleurs instantanément quand son dieu le lui demanda ! Honte à vous tous donc qui avez pensé que le pasteur ministre de l’Intérieur est un voleur de prime ! Si c’était le cas, YAYI Boni n’hésiterait pas un seul instant, à l’occasion d’une des visites aux lampadaires qui ont repris, à dénoncer vigoureusement son ministre, et l’obliger à symboliquement démissionner pour l’Assemble Nationale, car c’est connu, il a toujours été d’une sévérité et d’une exigence exemplaires avec ses frères évangélistes pharisiens. On a encore en mémoire sa vigoureuse réaction et la punition exemplaire d’un des ses frères « born again » à qui il a fait remettre 45 milliards de nos pauvres sous, pour nous entreposer de vieux moteurs d’avions à Maria Gléta, qu’il nous donne pour une centrale électrique… Sa punition est visible sur les panneaux géants pentecôtistes à KOUHOUNOU et ailleurs.

Et si dans les affaires CEN-SAD, il n’a pas humilié son autre frère en Christ François NOUDEGBESSI, en le faisant garder à vue à la BEF pendant des jours comme il le fit pour un certain Blaise AHANHANZO GLELE dans l’affaire du siège éléphant blanc de l’Assemblée Nationale, c’était juste un oubli…

Je vous l’avais bien dit, il n’y a pas que les femmes de MALANVILLE à DASSA qui sont toutes Behh pour YAYI, lui et ses pasteurs pharisiens, vous prennent vraiment tous, pour des MeHHH !

 Ne pleurez pas les enfants… A la prochaine !

 Votre Oncle AGBAYA