Spread the love

Talon-cosL’homme d’affaire, Patrice Talon accompagné de son ami Olivier Boko ont rendu une visite inopinée au Président du Conseil d’orientation et de supervision de la liste électorale permanente informatisée (Cos-Lépi), Augustin Ahouanvoébla ce vendredi 30 octobre 2015. L’objectif est de s’assurer des tâches qu’accomplies l’institution en ce qui concerne la correction du fichier électoral.

Les deux hommes ont pris connaissance de l’évolution de l’actualisation du fichier électoral national dont la phase de collecte de données personnelles erronées au niveau national est terminée. La démarche participative qui a permis d’associer les corps diplomatiques, les hauts cadres des ministères, les figures de proie de la société civile et les responsables des médias au processus d’actualisation du fichier électoral national dont l’enrôlement des béninois de l’extérieur a émerveillé Patrice Talon. Mieux, il est rassuré que les conditions de transparence et de fiabilité sont requises au Cos Lépi. « La paix n’a pas de prix », a-t-il déclaré avant d’encourager l’idée d’impression de nouvelles cartes d’électeurs de type database ou sous forme de carte bancaire à des fins de sa transformation en carte d’identité nationale. Par ailleurs, Patrice Talon a salué le management du bureau du Cos-Lépi en occurrence celui de son président Augustin Ahouanvoébla pour avoir créé un climat favorable à l’actualisation de la Liste électorale permanente informatisée (Lépi) dans la concorde et la sérénité, gage d’une réussite certaine. Les deux personnalités ont été rejointes par certains membres du Cos-Lépi notamment le rapporteur Alexandre Biaou et l’honorable Bangana dans le bureau du président Ahouanvoébla pendant qu’elles échangeaient à bâtons rompus. Patrice Talon est reparti très satisfait du travail qu’accomplit le Cos-Lépi. Les acteurs politiques sont de plus en plus nombreux à admettre que le Cos-Lépi dirigé par Ahouanvoébla est sur la voie de la transparence. Pour rappel, cette descente de l’homme d’affaire au Cos-Lépi intervient au lendemain de la formation des superviseurs investis de la mission de recensement et d’enrôlement des Béninois de l’extérieur.

Judith Rolande Capo-Chichi