Spread the love

don de sangPendant que la Journée mondiale du don de sang se célèbre, l’hôpital « Sunon Séro » de Nikki est secoué par une crise de manque de sang. « Nous sommes en période de pénurie de sang. Notre banque de sang est totalement vide », a confié  Dr Zocli Ebénézer, médecin de l’hôpital Sunon Séro de Nikki. La semaine dernière seulement, 13 cas de décès ont été enregistrés à cause de l’anémie. « Le week-end écoulé, on a déploré 09 décès. Le lundi 11 juin dans la soirée, le bilan s’est alourdi avec 04 nouveaux décès », a précisé le responsable de cet hôpital. Il a poursuivi en situant les facteurs qui ont concouru à ce drame. « Actuellement, c’est la période de crue, période par excellence du paludisme. Or, l’anémie est le plus souvent la première conséquence de la complication du paludisme qui entraîne la mort des enfants ». Face à la situation d’anémie très alarmante que traverse l’unité sanitaire de Nikki, le médecin Zocli Ebenezer a lancé un sos aux donneurs de sang tout en déclarant la présence de plusieurs autres cas critiques. « A l’endroit des donneurs de sang bénévole de la zone sanitaire Nikki-Kalalé-Pèrèrè, je demande de faire un tour dans cet hôpital pour donner un peu de leur sang afin de sauver des enfants, parce qu’ils meurent en cascade. Il y a des cas d’agonie actuellement dans le centre. Il y a encore trois que j’ai découvert lors de mes visites dans les pavillons », a-t-il confié. Si des poches de sang sont disponibles, des enfants seront sauvés », a-t-il conclu.

 Zéphirin Toasségnitché

(Br Borgou-Alibori)