Spread the love
Malgré tout, il demeure un homme d'Etat
Le Gal Kérékou pourrait être honoré de son vivant

Le Service national de développement du Bénin (Sndb) souhaite que le stade de l’Amitié de Kouhounou soit baptisé stade « Mathieu Kérékou ». Les jeunes porteurs de cette initiative l’ont fait savoir au cours d’une sortie ce samedi 28 février au Codiam à Cotonou.

Le Président Mathieu Kérékou est pour ces jeunes, une icône dont les mérites doivent êtres reconnus de son vivant. Le stade de l’Amitié, lieu de communion des différences est, selon eux, le seul endroit qui traduise, plus clairement, le charisme de cet homme du peuple. L’héritage politique de Mathieu Kérékou ainsi que sa touche dans le processus de construction de cette patrie commune est, selon le Sndb, édifiant. Pour le Président Victor Boco, le désir d’immortaliser Mathieu Kérékou ne date pas d’hier. Il est clairement contenu dans les recommandations issues des assises d’hommage à l’homme, tenues le 30 octobre 2012 au Palais des congrès à Cotonou. « Une série de plaidoyers a été entamé », a-t-il affirmé, pour encourager les pouvoirs publics à prendre des initiatives allant dans le sens de l’immortalisation du Président de son vivant. La volonté de cette équipe jeune est sans ambages, mais la volonté politique a souvent fait défaut. Au cours de la séance de ce samedi, le Président a profité pour lancer un appel au Chef de l’Etat afin qu’il concrétise ce projet d’immortalisation du Président Mathieu Kérékou. L’ancien ministre Ali Oudou est également intervenu pour repréciser l’implication du Chef de l’Etat dans la conférence nationale des forces vives de la Nation.

 Hospice Alladayè.