Spread the love

dodji-amouzouvi-okLa Direction des Établissements privés d’enseignement supérieur a procédé dans la matinée de ce jeudi 13 octobre à la fermeture de plusieurs établissements privés en situation irrégulière. Le directeur Dodji Amouzouvi et son équipe sont actuellement à Ifangni où ils ont fermé l’Université internationale des entreprises avec l’appui des forces de l’ordre. Les étudiants et le personnel ont été sortis des salles et les portes mises sous scellé.  Les responsables devront répondre devant la justice au cas où les portes seront ouvertes sans que les formalités ne soient remplies. A en croire Dodji Amouzouvi, les promoteurs d’établissements refusent de se conformer aux exigences de la loi et ne disposent d’aucune autorisation devant leur permettre d’ouvrir des universités. Des missions auraient été diligentées pour amener ces promoteurs à respecter les règles de la République sans succès. « Nous sommes dans un nouveau départ fait de rupture avec les mauvaises pratiques. Nous irons comme ça ratissant tout le territoire national » a déclaré le directeur des établissements privés d’enseignement supérieur. Après ifangni, cap sera mis sur Cotonou, Calavi et Ouidah pour la même opération dans cette journée.

Marcus Koudjènoumè