Spread the love
Emmanuel Tiando, Président de la Céna
Emmanuel Tiando et ses collaborateurs fixent les candidats sur leur sort

Le président de la Commission électorale nationale (Céna), Emmanuel Tiando, était face à la presse, l’après-midi du mercredi 25 février 2015. Il a fait le point sur le dépôt des listes de candidatures pour le compte des législatives prochaines. Selon le président, les partis et alliances suivants, ont reçu un récépissé provisoire : Alliance une Nouvelle gouvernance, Réseau Atao, Alliance Peu, Alliance Rb-Rp, And, Fdu, Alliance Soleil, Fcbe, Prd, Un, Ufed, Abt, Udc, Udd-Wologuèdè, Alliance Eclaireur, et Coalition Caméleon. Ils ont reçu le récépissé provisoire de la Céna.   Selon toutes vraisemblances, les listes Rdr conduites par le député Epiphane Quenum, l’Ub de Orou-Sé Guéné, et le Meca, du Maire Agbanhinzoun, Léopold Houankoun, n’ont pas reçu le récépissé. Le président de la Céna n’a pas voulu s’étendre sur les raisons du choix ou de la sélection. D’aucuns estiment que les candidatures de ces 3 listes ne couvrent pas toute l’étendue du territoire national. Tout au plus, Emmanuel Tiando s’est contenté de renvoyer le sort des « recalés » devant la haute juridiction. Emmanuel Tiando a, par ailleurs, précisé qu’aux termes de l’article 44 du Code électoral, les partis et alliances de partis disposent de 48 heures pour verser le cautionnement de 100.000 Fcfa par candidat. Soit un total de 8.300.000 F cfa pour chaque liste, à multiplier par le nombre de listes déposées. Ce n’est qu’après cette formalité que la Céna délivrera aux partis et alliances de partis en règle, un récépissé définitif. Une fois ce récépissé obtenu, ces derniers ne seront plus en mesure de procéder à des modifications sur leurs listes. En outre, selon l’article 45 du même code, la publication de la liste des candidats doit être effective dans un délai de 8 jours.

 Wilfrid Noubadan