Spread the love
MJA
Le Mja se préoccupe des conditions de travail des coiffeurs et coiffeuses

Aider les artisans à se perfectionner à la tâche, tel était l’objectif de la séance d’échanges que le bureau directeur du Mouvement des jeunes actifs (Mja) a eue avec l’Association des coiffeurs et coiffeuses d’Akpakpa hier, jeudi 07 octobre 2015. Ce rendez-vous qui a eu pour cadre le Centre d’artisanat de Sègbèya a permis à la délégation conduite par Nathanaël Dona Vigan de s’enquérir des difficultés auxquelles ces hommes et femmes qui se sont spécialisés dans la coiffure sont confrontés au quotidien. A en croire ceux-ci, ces difficultés sont surtout afférentes aux outils de travail. Pour les aider à y pallier, les jeunes du Mouvement Mja, par l’entremise de leur président, leur ont proposé de leur acheter tout ce dont ils ont besoin en termes de matériels. En retour, ils rembourseront selon des modalités qui seront clairement définies dans un contrat préétabli. A cet effet, il leur a été demandé de répertorier leurs besoins. Cette nouvelle les a tous réjouis. Par la voix de Nicolas Tiko, le secrétaire général de l’Acca, ils ont salué cette démarche de leur hôte du jour. « Nous sommes très contents de cette initiative du Mja, parce que le matériel de travail est très important pour nous », a-t-il déclaré. Il faut rappeler que le Mja, qui est un mouvement préoccupé par l’autonomisation de la couche juvénile, était, la semaine dernière, allé faire dons de kits de matériels didactiques aux apprenants du Lycée technique et professionnel de Kpondéhou.

Joël Samson Bossou