Spread the love

justice2Le Tribunal de première instance de Parakou, a connu mardi 18 septembre 2018 le dossier du sieur Orou Béri Idrissou relatif à la destruction d’un champ de coton à Kori dans la Commune de N’Dali. Au terme des débats, il a été condamné à 12 mois de prison dont un mois ferme et onze mois avec sursis. Conséquence, il est retourné dans sa cellule de la prison civile de Parakou pour purger sa peine. Il faut rappeler que le mis en cause a été placé sous mandat de dépôt le jeudi 23 août 2018 au motif d’avoir  été pris en flagrant délit de destruction d’un champ de coton à Kori, un village de  l’arrondissement de Bori, Commune de N’Dali.  A en croire les déclarations de la victime, Gado Chabi Yo, président du comité villageois des producteurs de coton (Cvpc) de Kori, Orou Béri Idrissou, le  présumé auteur, s’est rendu, le 1er août passé  dans son champ de coton d’une superficie de 13 hectares pour détruire une bonne partie des cotonniers  dont la superficie est estimée à environ  un demi hectare. Au tribunal, l’auteur de cet acte de vandalisme a  reconnu les faits qui lui sont reprochés, mais avec quelques nuances. A la lumière donc des textes, la cour a réprimé l’acte de Orou Béri Idrissou pour servir d’exemple  à d’autres membres de la société qui commettent ces genres de forfaits devenus récurrents dans les villages.

 Pascal Toffodji 

(Coll Br Borgou-Alibori)