Spread the love
abdoulaye-bio2018
Abdoulaye Bio Tchané a présidé la cérémonie de lancement du Forima

Le ministre d’Etat chargé de Plan et de développement, Abdoulaye Bio Tchané, a procédé au lancement du Forum innovation « Made in Africa » (Forima), dont le but est d’installer une plateforme pour aider les entrepreneurs à concevoir des projets innovants. La cérémonie a eu lieu jeudi 31 mai 2018 à Cotonou.

Le Forum innovation « Made in Africa » (Forima) a ouvert ses portes à Cotonou. Pendant deux jours, cet événement va proposer des ateliers de mise en pratique et un concours de start-up, une véritable immersion dans l’innovation. Organisé par l’Agence de développement de Sèmè City, en collaboration avec la Banque mondiale, le Forima vise à établir les bases d’une plateforme pour aider les entrepreneurs à concevoir et lancer des projets innovants avec de forts impacts sociaux. Pour cette première édition, le thème choisi est « la promotion de l’entrepreneuriat et l’innovation pour le développement d’un secteur touristique inclusif et durable ». Selon Abdoulaye Bio Tchané, ministre d’Etat chargé de plan et de développement, le Forima est une aubaine pour les entreprises de se faire accompagner par l’innovation des jeunes start-up. Un concours dénommé « Challenge fund » mettant en compétition des startup innovants propose des solutions pour améliorer l’expérience touristique au Bénin. 9 équipes finalistes sélectionnées parmi 430 projets devront présenter leurs projets devant un jury de spécialistes et d’inventeurs. Le vainqueur va bénéficier d’un financement allant jusqu’à 500 000 de dollars pour prototyper leur solution sur l’un des sept sites touristiques du Bénin. Selon Claude Borna, Directrice générale de l’Agence de développement de Sèmè city, le Forima donne la parole aux acteurs passionnés de l’écosystème africain de l’innovation pour qu’ils partagent leurs expériences, mais aussi leurs difficultés. « L’événement permettra aussi de mettre en lumière les réalités des jeunes entreprises innovantes qui transforment les sociétés africaines en de véritables outils de développement », a-t-elle déclaré. La Cité internationale de l’innovation et du savoir, dénommée Sèmè City, est l’un des projets phares du Programme d’actions du gouvernement (Pag). Elle est structurée comme un agrégateur dont le rôle est de mettre en place un cadre favorable et attractif pour plusieurs types de partenaires allant des universités, aux laboratoires et de recherches et aux incubateurs, ainsi qu’une communauté d’étudiants, d’enseignants chercheurs et d’entrepreneurs.

 Donald Kévin Gayet

(Stag)