Spread the love

Romuald-WadagnyLes cadres de l’Unité de gestion de la reforme (Ugr)  du système de gestion des finances publiques ont procédé le vendredi 12 mai 2017 au ministère de l’Economie et des finances, au lancement du Plan global de réformes de gestion des finances publiques (Pgrgfp) 2017-2020. Les partenaires techniques et financiers étaient présents à cette cérémonie.

Le plan global de réformes de gestion des finances publiques (Pgrgfp) couvrant la période de 2017 à 2020 au Bénin est désormais finalisé et mis en œuvre. En effet, c’est à l’issue d’une cérémonie tenue à la salle de conférence du ministère de l’Economie que les membres de l’Unité de gestion de la réforme du système de gestion des finances publiques ont annoncé la mise en œuvre du Pgrgfp. Dans son mot de bienvenue, PhillipeDahoui, Coordonnateur du Pgrgfp, a laissé entendre que la finalisation du plan global a été le fruit d’un long processus d’échanges, de débat et de validation. Pour PhillipeDahoui, la mise en œuvre du Pgrgfp permet de doter le Bénin d’un système de gestion des finances publiques transparent, performant, conforme aux standards internationaux, respectueux de la répartition constitutionnelle des prérogatives entre les institutions, et mettant résolument les finances publiques au service du développement du pays et du bien-être des citoyens. A sa suite, Josep Coll, chef de file des partenaires techniques et financiers, a décerné un satisfecit aux membres de la commission d’élaboration et de finalisation du Pgrgfp. « Les Ptf sont ouverts au financement des réformes et actions publiques », a-t-il ajouté. Dans son discours, Romuald Wadagni, ministre des finances représenté par le Coordonnateur, a invité les structures de mise en œuvre (Smo) à faire preuve de professionnalisme, d’intégrité et de responsabilité dans la mise en œuvre dudit plan global  Il est a noter que le Pgrgfp est subdivisé en 05 axes stratégiques dont entre autres, la préparation du budget et organisation du passage à la budgétisation par programme et le développement du civisme fiscal et des capacités de mobilisation des ressources budgétaires,  25 programmes et 175 actions.

Mohamed Amoussa

(Stag)