Spread the love
kotingan
Le Pca de la Cnss, Eustache Kotinga a pris ses responsabilités

Le test de recrutement à la Caisse nationale de sécurité sociale (Cnss) qui faisait couler beaucoup d’encre et de salive a été annulé par le Conseil d’administration de la Cnss à la suite de sa réunion du vendredi 02 juin 2017.

Les 94 agents recrutés par le cabinet Agefic Sa pour le compte de la Caisse nationale de sécurité sociale (Cnss) retourneront chez eux en attendant l’organisation d’un nouveau test de recrutement. Ainsi en a décidé le Conseil d’administration de la Cnss, à la suite de la  réunion du vendredi 02 juin 2017. Les derniers développements du dossier,  marqués surtout par les dénonciations  de l’Autorité nationale de lutte contre la corruption (Anlc) et du cabinet Agefic Sa chargé de recruter les agents au profit de la Cnss  n’ont donc pas laissé insensibles les membres du Conseil d’administration de la structure.  A l’occasion d’une session d’urgence, ils ont statué sur ce test qui a déchaîné des vagues et alimenté beaucoup de polémique ces dernières semaines et ont pris la décision de faire reprendre le test. A cet effet, le Conseil d’administration a ordonné l’organisation d’un nouveau test conformément aux règles et procédures en vigueur et dans l’observance stricte des règles de transparence tout en invitant tous les acteurs à une saine collaboration.
Cette décision d’annuler le test de recrutement à la Cnss est destinée à  calmer la tension sociale marquée par des plaintes et des interpellations. Elle Déclarations’inscrit dans la même vision que les efforts du gouvernement du Nouveau départ d’organiser des concours d’entrée à la Fonction publique et des tests de recrutement au profit des structures de l’Etat sans polémique.
 Odi I. Aïtchédji
(Coll)