Spread the love
lafiaElles ont désormais les moyens pour faire face aux défis sécuritaires. Les Forces de sécurité viennent d’être dotées de véhicules pick-up. A la faveur d’une cérémonie officielle, hier lundi 25 avril 2017 à l’Ecole nationale de police, le ministre de l’intérieur a remis ces moyens roulants à la Police, à la Gendarmerie et au Groupement national des sapeurs-pompiers.
49 véhicules pick-up ! C’est le don que le gouvernement du Nouveau départ a fait aux forces de sécurité. Il s’agit d’un important matériel roulant dont l’acquisition témoigne de l’engagement du régime en place à offrir de meilleures conditions de travail aux agents de sécurité et de défense. Selon le directeur général de la police nationale, porte-parole des récipiendaires, c’est la preuve que le gouvernement du président Patrice Talon comprend parfaitement les enjeux de la sécurité dans la cité. Car, outre cet équipement, les bénéficiaires auront droit à une enveloppe de quatre milliards francs Cfa de crédits additionnels. Ce qui est inédit. Au bord de l’euphorie, Idrissou Moukaila n’a pas manqué de remercier l’Exécutif pour cet acte qui n’est qu’une invite à traquer les hors-la-loi jusqu’à leur dernier retranchement. « Avec ce lot de véhicules, les Forces de sécurité n’ont pas d’autre choix que de redoubler d’ardeur », a-t-il laissé entendre. Il a, par ailleurs, promis d’en faire un bon usage. Selon le ministre de l’intérieur et de la sécurité publique, ces 49 véhicules pick-up se répartissent comme suit : 27 pour La Police, 19 pour la Gendarmerie et 03 reviennent au Groupement national des sapeurs-pompiers. Face au triste constat selon lequel les moyens roulants des forces de sécurité sont souvent utilisés à d’autres fins, notamment le transport de sacs de charbon, Sacca Lafia a mis en garde contre toute utilisation abusive du matériel octroyé. Il faut rappeler que cette remise de moyens roulants aux forces de l’ordre est la troisième du genre en un an de Nouveau départ, puisque 580 motos et 825 véhicules avaient été mis à leur disposition, il y a peu.
 
Joël Samson Bossou