Spread the love
tilapia
Le poisson tilapia ne sera plus importé au Bénin

Dans le souci de protéger la population un quelconque risque sanitaire, le gouvernement de Patrice Talon interdit l’importation du poisson Tilapia. Ce type de poisson subit  d’après l’organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (Fao), une attaque virale dénommée « Tilapia lake virus ». Cette décision est portée à la connaissance de la population par le communiqué ci-dessous.

Ministère de l’Agriculture de l’élevage et de la Pêche
N°2673/Maep/Mica/Dc/Sgm/Daf/Dph/Sa
 
Communiqué
 
Le Ministre de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche et le Ministre de l’industrie, du commerce et de l’artisanat communiquent.
Dans un communiqué d’alerte sanitaire, l’organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (Fao), a déclaré que les poissons tilapia subissent une attaque virale dénommée «Tilapia lake virus (Tilv)» qui extermine les populations de tilapia qu’elles soient en milieu naturel (lac, lagune…) ou en élevage avec une mortalité pouvant aller jusqu’à 90%. Cette situation induit un impact sur la sécurité alimentaire, la nutrition et l’économie des pays concernés. Ce communiqué précise que pour le moment, l’épidémie est déclaré dans cinq pays notamment l’Israël, Equateur, Colombie, Egypte et Thaïlande.
A l’instar des autres pays de la Cedeao, le Bénin est un pays éleveur et consommateur du poisson tilapia et fait partie des pays susceptibles d’être attaqués par le Tilapia lake virus en raison de la connectivité des cours d’eau qu’il a en partage avec d’autres. Cette appréhension est renforcée par l’importance des importations de ce type de poisson et de ses dérivés.
Depuis quelques temps, les informations persistantes font état d’une épidémie qui serait déclarée au sein de la population de poisson tilapia au Bénin. Le Ministre de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche garant de la pêche et de l’agriculture au Bénin et conscient des conséquences socio-économiques, sanitaires et environnementales que pourrait engendrer ce mal, rassure les citoyens béninois que des mesures urgentes de diagnostic et de plan épidemio-surveillance de virus sont retenus.
Cependant, pour mesure conservatoire et dans le but de la préservation des populations naturelles et d’élevage de poisson tilapia au Bénin contre toute contamination, l’importation par voies terrestre, maritime, aérienne et fluviale de poisson tilapia vivant sous forme d’œufs, de larves, de juvéniles, de géniteurs ou de poisson tilapia mort sous forme congelée ou dérivée est temporairement interdite. A cet effet, toute cargaison de ces produits précités acheminée par différentes voies doit être saisie et détruite conformément à la règlementation en vigueur.
Par conséquent les Ministres invitent d‘une part toute la population béninoise à la vigilanceet d’autres part, tousles acteurs de la chaîne d’importation de poisson à une veille permanente.
 
Cotonou le 28 août 2017
 
Le ministre de l’Industrie, du commerce et de l’artisanat,
Lazard M. Sèhouéto
 
Le ministre de l’Agriculture, de l’élevage et de la pêche,
 
Delphin O. Koudandé