Spread the love
chefs-religieux
Photo de famille des participants à l’atelier

Conscient du rôle des chefs traditionnels, religieux et coutumiers dans l’accès équitable des femmes aux droits fonciers, la fondation Konrad Ade-nauer à travers le projet Un monde sans faim 2 (Ewoh2 en Allemand) a organisé un atelier de formation pour une sensibilisation à la base. Cette séance de renforcement de capacités qui se déroulait à Allada depuis lundi 19 juin 2017 prend fin ce jour.
La Fondation Konrad Adenauer reste fidèle à sa vision d’assurer un accès équitable aux ressources et aux terres ainsi que les droits d’usage des terres pour les femmes au Bénin. C’est dans cette dynamique qu’elle a initié un atelier de formation pour outiller les têtes couronnées et les religieux sur la législation foncière, la succession et les droits fonciers des femmes. Par cet acte, la Fondation entend assurer un accès équitable aux ressources et aux terres ainsi que les droits d’usage des terres pour les femmes au Bénin. Trois jours durant, ces têtes couronnées et chefs religieux sont sensibilisés afin d’infléchir les tendances lourdes que sont les coutumes et les traditions. Selon le coordonnateur du projet Ewoh 2, Mounirou Mohammed Tchacondoh, c’est suite à une étude de base sur les situations des droits d’accès des femmes à la terre et à la propriété foncière au Bénin, commanditée par ladite Fondation qu’il a été préconisé une sensibilisation de masse à la base. « Et pour y parvenir, nous avons décidé d’associer les têtes couronnées, les chefs religieux et coutumiers à cette campagne de sensibilisation pour un changement de comportement », a-t-il ajouté. A la fin de l’atelier, les participants seront suffisamment informés sur les principaux droits que confère la loi aux femmes au Bénin en matière de foncier et le rôle de la femme dans la sécurité alimentaire des ménages et de la communauté. Ceci, à travers plusieurs communications dont « Les droits fonciers et les droits de successions au Bénin », « La gestion du foncier rural » et « La gestion et règlement des conflits fonciers dans les Communes du Bénin ».

Donald Kevin Gayet

(Stag)