Spread the love
Le maire Charlemagne Honfo
Le maire Charlemagne Honfo

Sèmè-Podji est décidée à se faire compter parmi les Communes qui émergent. La preuve a été donnée, hier lundi 06 novembre 2017, lors de la 3ème session extraordinaire du conseil communal au cours de laquelle le Plan de développement communal 3ème génération a été adopté à l’unanimité.

Un Nouveau départ vient d’être pris à Sèmè-Podji. Sous le leadership du maire Charlemagne Honfo, le Plan de développement communal 2017-2022 a été adopté par l’ensemble des 25 conseillers. Véritable document de planification institué par la loi N°97-029 du 15 janvier 1999 portant organisation des communes en République du Bénin, sa conception matérielle a fait l’objet d’une démarche scientifique ; ce qui le consacre boussole et baromètre de l’administration communale. Pour le Numéro 1 de Sèmè-Podji, son importance ne souffre d’aucune ambiguïté si tant est que sa Commune est dans la dynamique du développement dans cet environnement de concurrence empreinte de saine émulation. L’enjeu est de taille, car ce bréviaire comporte quatre programmes et 33 projets pour un coût global de sept (07) milliards de francs Cfa. Confiant en l’avenir, le maire Charlemagne Honfo a indiqué que son rêve est de bâtir une Commune plus rayonnante. Mais cette ambition ne peut se réaliser sans la contribution des uns et des autres. C’est pourquoi il a invité ses pairs à œuvrer pour faire de cette ville l’une des vitrines du Bénin. « Cet objectif ne sera atteint que si chacun de nous est motivé dans ses actions par l’idée qu’il doit consentir des sacrifices dans le travail qu’il entreprend pour le bien-fondé de la population qui l’a élevé à cette dignité », a-t-il précisé. Ce document qui sera, sous peu, approuvé par la tutelle, a reçu l’appui technique et financier de l’équipe technique du Centre international de recherche et d’action pour le développement local (Ciradel). Il en est de même du Projet d’appui à l’agglomération de Cotonou, d’Abomey-Calavi et de Sèmè-Podji.

 Joël Samson Bossou