Spread the love

azande.jpg-1L’Agence béninoise de gestion intégrée des espaces frontaliers (Abegief) dispose désormais d’un Conseil d’administration. Les membres dudit conseil, dirigé par Bertin Codjo Dossou, ont été installés le mardi 11 août 2015, au Bénin royal hotel par le ministre de l’Intérieur, Placide Azandé. « Faire des zones frontalières de véritables espaces de développement durable et de bon voisinage avec les pays limitrophes, espaces où les conditions de vie des populations sont nettement améliorées », c’est le crédo de l’ Abegief. La mission de l’agence, selon son Directeur général, Dr Marcel Ayité Baglo, c’est de sécuriser et développer les zones sensibles que sont les espaces frontaliers. Elle doit également promouvoir la coopération transfrontalière et les rapports de bon voisinage. En effet, pendant plusieurs décennies, la gestion des frontières a été restreinte à la délimitation et à la démarcation. Ce qui faisait des zones frontalières des espaces abandonnés et démunis. C’est dans ce cadre que depuis 2008, une kyrielle d’infrastructures sociocommunautaires ont été réalisées. Il s’agit de la construction et l’aménagement de salles de classes et d’écoles ; de construction et d’équipement de marchés ; construction et ameublements de commissariats et postes de police, en vue d’améliorer les conditions de vie des populations. « En vous réitérant une chaleureuse félicitation, je reste persuadé que vous mesurez l’ampleur des défis qui vous attendent, la portée de l’espoir que le gouvernement et le monde frontalier fondent sur votre instance, afin d’assurer aux populations des espaces frontaliers un redimensionnement à mesure de l’ambition nationale qu’elles portent et du rayonnement international que le peuple béninois est en droit d’en attendre », a indiqué le ministère de l’Intérieur aux membres du conseil. Avant de les renvoyer à leurs tâches.

Wilfrid Noubadan