Spread the love

InfirmierLes infirmiers et infirmières du Bénin sont soucieux des problèmes qui minent leur corporation. Ils l’ont fait savoir ce samedi 27 octobre 2018 à l’occasion de leur première assemblée générale à Cotonou. Au cours de cette rencontre, ils ont passé en revue les problèmes qui minent leur corporation et invité les députés à mieux faire sécuriser leur profession en votant des lois. Présent à l’ouverture de la rencontre, le ministre de la santé, Benjamin Hounkpatin a salué l’initiative. A l’en croire, cette rencontre est d’une importance capitale parce qu’elle va prôner un nouvel élan pour la profession infirmière au Bénin. « La présente assemblée générale, à mon avis est un appel au pouvoir législatif qui doit aider à la prise de textes qui vont permettre de consacrer non seulement la création de ce cadre de règlementation des infirmiers mais aussi la consécration de la mise en place d’un système sanitaire efficient dans notre pays », a-t-il ajouté.

Léonce Adjévi