Spread the love

justice2(1)Le premier dossier de viol inscrit au rôle du Tribunal criminel a été déballé le vendredi 10 mai 2019. L’accusé Maxime Tchaganou a été écouté par le collège de juges. Il était à la barre pour répondre du viol commis sur une fillette de 8 ans, écolière au moment de la commission de l’infraction. Les faits remontent au 8 avril 2017. Ce jour, l’accusé, maçon de profession, a tenté d’entretenir des rapports sexuels avec la fillette qui était rentrée de l’école. Surprise et terrorisée par les agissements du jeune-homme, celle-ci s’est mise à crier. Le voisinage atterré,  s’est automatiquement porté à son secours et a surpris le jeune-homme visiblement très concentré. Il sera interpellé par la Police et déposé le 13 avril 2017. A la barre le vendredi dernier, l’accusé a reconnu les faits. Le Ministère public a requis 10 ans de réclusion. La Cour l’a finalement condamné à la peine de 7 ans de réclusion.

HA