Spread the love
alain-adihou5-11
Alain Adihou n’a plus de soucis à se faire

Le dossier de poursuite de l’ancien ministre Alain Adihou vient de connaître son épilogue, au Palais des gouverneurs. Au cours de la plénière d’hier mardi 5 juin 2018, les députés ont refusé la mise en accusation de ce membre du gouvernement de Mathieu Kérékou. C’est par un vote secret de 21 voix contre la non mise en accusation, 1 voix pour et 1 abstention. Par ce vote, le rapport de la chambre d’accusation de la Haute cour de justice, lu en plénière, fait état de ce qu’il n’y a pas matière à poursuivre. Au cours des discussions, certains ont demandé le renvoi du dossier pour mieux réfléchir. Le président de séance, Me Adrien Houngbédji, n’a pas donné suite à cette demande, parce qu’il estime que l’ancien ministre porte depuis des années une loque, et qu’il faudrait qu’il en finisse, qu’il sache à quoi s’en tenir, si oui ou non il doit continuer de trainer ce dossier. Le vote engagé a donné le verdict d’opposition à sa mise en accusation, conformément au rapport de la chambre d’accusation. En effet, l’article 15.8 de la loi organique de l’Institution stipule : « La chambre d’accusation soumet son rapport, à l’Assemblée nationale qui décide s’il y a lieu de mise en accusation ».

 Martin Aïhonnou

(Coll)