Spread the love

affagnonIl a le sens de l’écoute, et ne marchande pas son soutien aux populations de la Vallée de l’Ouémé,  notamment celles de Bonou,  dans la 20ème  Circonscription électorale. C’est  sûrement ce qui provoque une guerre de positionnement déclenchée contre Jérôme Affagnon, opérateur économique proche du Parti du renouveau démocratique (Prd).

 La perspective des législatives de 2019 donnent déjà de l’insomnie aux  marchands d’illusions. C’est certainement l’origine de la cabale gratuite ourdie contre l’opérateur économique Jérôme Affagnon, qui s’est illustré,  depuis quelques années,  par sa constante présence aux côtés des populations de la Vallée de l’Ouémé. Il faut dire que les années Yayi avaient laissé des traces noires, et les candidats du Prd, surtout face à la menace que représente Sébastien Ajavon, perdaient de l’influence et du terrain. Il a été donc fait appel aux qualités de l’opérateur économique, pour contrer les avancées des adversaires politiques du parti dans la 20èmecirconscription électorale. Depuis 2015, l’opérateur économique a donc pris son bâton de pèlerin, et s’est engagé à travailler dur, afin d’éviter le naufrage au parti d’Adrien Houngbédji et  combler le vide laissé par les échecs successifs  de certains de ses  compagnons aux communales  de 2008 et 2015. Depuis lors, ses multiples descentes sur le terrain inquiètent et donnent la frousse. En effet, en moins de 3 ans, il a mené 4 actions d’envergure sur le terrain. Il s’agit de la distribution  de 400  kits scolaires  aux meilleurs jeunes apprenants pour la rentrée scolaire 2015- 2016. Ce geste, bien apprécié par les populations,  a été  un ouf de soulagement. Il y a,  ensuite, la distribution de vivres (sacs de riz et bidons d’huile)  aux populations de la localité en décembre 2015. Par ailleurs, à l’occasion, de la commémoration de la Journée internationale de la femme en mars 2017, des tissus et des vivres ont été de nouveau  distribués à près de  400 femmes des cinq arrondissements de la commune de Bonou. Le 26 décembre 2017, à l’Epp d’Abeokuta, l’opérateur économique, était au chevet des enfants, en les gratifiant de cadeaux des fêtes de fin d’année. Ce noël aux enfants a été un véritable succès. A cette occasion, des tricycles et béquilles, toutes neuves, ont été distribuées aux personnes en situation d’handicap, ainsi que  des moustiquaires imprégnées aux femmes enceintes.  Selon un observateur politique, un fils du terroir qui puise ainsi dans ses propres ressources financières pour créer les conditions du bien-être  aux populations devrait être encouragé. Or, les barons politiques du parti, dont un ancien maire, qui devraient, au regard de ces succès incontestables engrangés, le soutenir, ont tôt fait de lui mettre les bâtons dans les roues. Or, tout le monde sait que les prochaines échéances électorales seront des moments décisifs. Le Prd aura besoin de tous ses membres, et de gros moyens financiers pour s’imposer. Et, si rien n’est fait à temps pour éviter que la situation s’enlise, le parti risque de faire piètre figure. Il urge que les responsables du Prd ramènent  l’ordre et parent au plus pressé, pour ne pas perdre un cheval gagnant, et bon politicien,  que les populations apprécient.

 A.T