Spread the love
donatien_nonhouegnon
Le préfet Donatien Nonhouégnon n’est plus

Le tout premier préfet de la préfecture du département des Collines n’est plus. Donatien Djaïkpon Nonhouégnon s’en est allé dans la fleur de l’âge dans la matinée du  vendredi 24 mars 2017 suite à un traumatisme crânien. 

Comme une traînée de poudre, la mort de Donatien Djaïkpon Nonhouégnon, préfet du département des Collines,  a fait le tour du monde à travers les réseaux sociaux. Ayant appris la triste nouvelle, les citoyens béninois ont voulu savoir  ce qui s’est réellement passé. Ainsi, la résidence de fonction de l’autorité préfectorale a été  prise d’assaut par les proches collaborateurs du défunt,  les membres de la Conférence administrative des départements du Zou et des Collines, la population et les curieux qui n’ont pas cru en la mort du préfet.

Que s’est-il vraiment passé ?

En effet, de source hospitalière, on apprend que le regretté, âgé de 49 ans,  a fait, au cours de ses habituels exercices physiques et sportifs,  une chute dans la matinée du jeudi qui a occasionné une blessure au niveau de sa tête. Le préfet a été donc  conduit à l’hôpital  de zone  de Dassa-Zoumè où il a reçu les premiers soins avant de regagner sa résidence pour observer trois jours de repos strict selon les prescriptions de son médecin traitant. Mais dans la nuit du jeudi àvendredi, son état de santé s’est complètement dégradé. Donatien Djaïkpon Nonhouégnon  a alors rendu l’âme des suites d’un malaise résultant d’un traumatisme crânien, à en croire son médecin.  Exprimant sa profonde tristesse, son homologue du Zou,  Firmin Aimé Kouton, a indiqué que la disparition subite de Nonhouégnon  est une perte pour la nation au regard  de ses  qualités et ses compétences.  Admis à la fonction publique en 2003 et  nanti d’un diplôme d’administrateur civil, Donatien Djaïkpon Nonhouégnon a occupé plusieurs postes de responsabilités. Chef du service de la tutelle puis  assistant juridique au ministère de la décentralisation et  directeur de la déconcentration,  il a été nommé  premier préfet du département des Collines, le 22 juin 2016. « Je vais diriger en toute exemplarité pour une tutelle dans le respect des normes liées à la gouvernance locale », confiait-il au moment où il prenait service le mardi 28 juin dernier. Un principe auquel il est resté attaché, ont témoigné ses collaborateurs et la plupart des élus communaux qui l’ont côtoyé dans l’exercice de ses nouvelles  fonctions.

Zéphirin Toasségnitché         

(Br Zou-Collines)