Spread the love

examensA quelques jours du lancement des examens du Certificat d’études primaires (Cep), du Brevet d’études du premier cycle (Bepc) et du Baccalauréat, les acteurs du système éducatif de la commune de Dassa s’activent. Les préparatifs vont bon train dans les écoles, collèges et directions départementales.

Dans la plupart des écoles et collèges visités, les programmes sont pratiquement achevés. Les travaux dirigés et cours de recyclage se tiennent en vue de fixer les enseignements dispensés. Selon Dame Allagbé, Directrice du groupe A de l’Ecole primaire publique de Vèdji (arrondissement de Kpingni), tout est pratiquement achevé. « Nous avons fini le programme. Nous sommes actuellement en train de traiter des anciennes épreuves avec les apprenants afin de les mettre dans le bain », a-t-elle confié. Le même constat a été fait dans les écoles primaires d’Ajalou (Centre1), de Bêtou, d’Ayédèrou d’Adihinlidji, de Fita, et de Zougoudo. Dans l’ensemble, tous les écoliers candidats au Certificat d’études primaires sont prêts pour affronter les examens qui démarrent le 2 juillet 2018. Du côté des chefs d’établissement, on affiche sérénité. A les entendre, aucun problème ne se pose quant à l’achèvement des programmes d’études. Les autorités de toutes les écoles sillonnées sont optimistes en ce qui concerne les résultats qui seront issus de cet examen. A la Direction départementale de l’Enseignement primaire des Collines, c’est la veillée d’âme. On s’affaire pour un déroulement sans heurts de cet examen.

Interrogé, le  Chef service des examens et concours de la  Direction des examens et concours (Dec), a fait part du niveau de préparation. «  Le matériel lourd a été reçu par les écoles qui sont des centres d’examen. La liste des surveillants de salle a été proposée et validée », a-t-il confié. Ducôté de l’enseignement secondaire, le constat est pratiquement le même. Les programmes d’études sont achevés dans beaucoup decollèges hormis quelques établissements où l’heure est actuellement aux derniers réglages. Au Ceg2, Ceg1, CegKèrè et Ceg3,les professeurs retardataires s’accrochent pour terminer le programme. La situation est maîtrisée et c’est à juste titre que le Directeur du Ceg2 Dassa, François Ogou, a convié ses enseignants aux travaux dirigés pour non seulement combler les vides, mais aussi faire des mises à niveau. Du côté de la Direction départementale des enseignements secondaires des Collines, on se plie en quatre pour vérifier l’effectivité de l’achèvement des programmes et créer des conditions optimales pour une organisation sans faille dudit examen. Selon les informations recueillies, la réception du matériel lourd a eu lieu depuis le 9 juin dans l’enceinte du Ceg1 Dassa et la liste de correcteurs et surveillants du département a été validée le 4 juin. « Nous sommes prêts de notre côté pour unbon déroulement des examens », a déclaré le Chef service des examens et concours de l’enseignement secondaire du département des Collines Antoine Démamon. Selon lui, la réussite d’un examen exige une préparation minutieuse. C’est ce qui explique d’ailleurs saprésence aux côtés de ses collaborateurs au Ceg2 Dassa en vue de conduire les opérations de distribution de Kits et autres matériels entrant dans l’organisation du Brevet d’études du premier cycle (Bepc).

Sidoine M. Avadji

(Br Zou-Collines)