Spread the love

severin-660x400@2xLe ministre de la justice en charge des relations avec les institutions de la république, Sévérin Quenum était dans la matinée de ce jeudi 21 février 2019, au siège la Commission électorale nationale autonome (Céna). Jour de démarrage  des dépôts des dossiers des listes de candidatures aux prochaines élections législatives, il est allé s’enquérir auprès des responsables de l’institution de la préparation des élections législatives d’avril 2019. A l’en croire, sa démarche s’inscrit dans une logique institutionnelle. D’une part celle des bonnes relations entre le gouvernement et les institutions de la république et d’autre part celle des bonnes relations entre son département ministériel et la Céna. « Je suis donc venus prendre langue avec les responsables de la Céna pour m’enquérir auprès d’eux de la bonne préparation dont j’avais entendu parler des élections législatives venir. A priori il n’y a pas de difficulté particulière », a-t-il justifié. Profitant de cette occasion, il a félicité la Céna pour le travail qui se fait chaque par ses équipes pour permettre à ce que les élections se déroulent sur toute l’étendue du territoire national sans anicroche. «Notre pays a une tradition en matière d’organisation des élections. La Céna a jusque-là eu un parcours d’une très bonne organisation des élections. Je le félicite d’ailleurs. Je félicite le responsable de cette institution. Je crois que la Céna qui a anticipé sur l’organisation des élections législatives, est en train de la préparer activement pour qu’advienne ce jour où commence les dépôts des dossiers de candidatures. Je crois que tout est fin prêt et je suis heureux de voir qu’il n’y a pas de difficultés particulière qui aient été portées. Bien au contraire j’ai constaté avec les responsables de l’institution que cela augure d’une bonne réussite », a-t-il ajouté.

Léonce Adjévi