Spread the love
pag-ketou
L’Un et le Plateau soutiennent le Pag

Le député Antoine Idji Kolawolé a saisi l’occasion de la cérémonie d’échanges de vœux samedi 17 février 2018 à Kétou pour réaffirmer son soutien et celui du Plateau au Programme d’actions du gouvernement.

«Le département du Plateau n’est pas à vendre», a déclaré le vice-président de l’Union fait la nation, le député Antoine Idji Kolawolé, au cours de la cérémonie d’échanges de vœux avec les militants de ce regroupement politique du département du Plateau. Mettant en garde les marchands d’illusion qui pensent que le Plateau est leur chasse gardée, il s’est fait : «Le plateau appartient à ses fils et à ses filles et nous sommes bien présents avec le Pag et avec le président Patrice Talon». La politique gouvernementale du président Talon, a-t-il fait observer, aucune région ne sera laissée pour compte. «Le Plateau a sa part dans le Pag. Les impacts des grands chantiers dans la région sont perceptibles. Pobè sera le carrefour de la modernisation du réseau routier du Plateau», a-t-il indiqué. Pour illustrer ses propos, il a cité les infrastructures routières en construction dans la région à savoir la route Pobè-Adja-Ouèrè-Ouinhi et l’axe Pobè-Porto-Novo et Pobè- Idigny-frontière du Nigeria, Kètou-Savè. « Des projets du genre ne peuvent qu’avoir l’adhésion des populations. C’est pourquoi, a-t-il expliqué, il a  lancé un appel pour que Ifangny, Sakété, Adja-Ouèrè, Pobè, et Kétou, restent unis autour du Pag ». Il a été soutenu par le député Louis Vlavonou et le coordonnateur général de l’Un, Lazare Sèhouéto.

Pour sa part, le président des jeunes de l’Union fait la Nation, Bienvenu Fagbitè a fait observer que le modèle politique du Plateau reste et demeure Antoine Idji Kolawolé. «Pour les jeunes du Plateau, le député Kolawolé est une référence politique incontestable», a-t-il souligné.

 Martin Aïhonnou

(Coll)