Spread the love
BIO
Abdoulaye Bio Tchané

Et de deux pour le Président Abdoulaye Bio Tchané ! L’économiste béninois de renommée internationale va présider, pour la deuxième fois consécutive, le Conseil d’administration du Fonds africain de garantie (Fag). Il a été réélu à l’issue de l’Assemblée générale du Fonds tenue à Abidjan le mardi 23 juin 2015.

« Je suis heureux de poursuivre cette expérience à la présidence du Fonds car, partout, sur le continent, nous avons besoin de générer de la croissance, de réduire la pauvreté et de créer des emplois, notamment pour les jeunes. Un moyen important d’y arriver est de favoriser l’accès des Pme aux financements. Cette mission du Fonds de garantie africain est cruciale pour le continent, pour l’Afrique de l’Ouest et pour le Bénin. Je remercie les actionnaires du Fonds pour leur confiance ainsi que le Président Ouattara et son Gouvernement pour l’accueil chaleureux qu’il nous a réservés et qui a permis de conduire cette Assemblée Générale ». Ainsi se résumaient les premières impressions de Abt comme l’appelle affectueusement le peuple béninois, après sa reconduction à la tête de l’une des plus importantes Institutions financières africaines. Cette nouvelle élection est donc le fruit des efforts consentis par Abdoulaye Bio Tchané, avec le soutien de ses collaborateurs, au cours de son premier mandat. Le 25 juin 2013, lorsqu’il accédait, pour la première fois, à la Présidence du Fonds africain de garanties il avait, en effet, pour objectifs majeurs de favoriser l’accroissement des ressources de l’Institution, d’aider à une affectation efficace de ces ressources pour des résultats encourageants en matière de réduction de la pauvreté. L’ancien ministre béninois de l’Economie et des finances peut aujourd’hui se féliciter d’avoir œuvré pour l’atteinte de ces objectifs. Et, c’est d’ailleurs la raison pour laquelle les actionnaires du Fonds africain de garantie lui ont, unanimement, renouvelé leur confiance. De ce fait, il vient, une fois encore, de confirmer son aura internationale et de valoriser le capital crédit qu’il a acquis au moment où il gérait les finances publiques de son pays ainsi que lors de son passage à la tête de la Direction Afrique du Fonds monétaire international (qui reste à ce jour la plus haute fonction internationale occupée par un Béninois). Non seulement les mérites du président Abdoulaye Bio Tchané sont ainsi salués, mais l’image du Bénin en sort également largement rehaussée. Ce nouveau mandat de deux ans sera focalisé sur la poursuite de l’amélioration des conditions de vie des populations, à la promotion et au financement des Petites et moyennes entreprises, à la création d’emplois au profit de la jeunesse africaine et béninoise. Abdoulaye Bio Tchané a, une fois encore, l’occasion de mettre sa riche expérience au service du continent, en attendant peut-être que le Bénin, son pays, lui confie la plus haute fonction de l’Etat.

 Qu’est-ce que le Fonds de garantie africain ?

 C’est une Institution de promotion du financement des Petites et moyennes entreprises (Pme) en Afrique. Sa mission principale est d’assister les Institutions financières à accroître les financements octroyés aux Pme africaines, avec la mise à disposition d’une garantie financière partielle et l’assistance au renforcement des capacités de ces Pme. En d’autres termes, le Fga est chargé de couvrir les risques des Institutions financières qui accordent des prêts aux Petites et moyennes entreprises de l’Afrique. Officiellement créé le 02 Juin 2012, le Fonds de garantie africain est financé par la Banque africaine de développement (Bad), les gouvernements danois (à travers la Danida) et espagnol (avec l’Agence espagnole pour le développement international et la coopération). À terme, le capital du Fonds sera de 500 millions de dollars.