Spread the love

valère bonLe président de l’Université polytechnique internationale du Bénin (Upib) n’est plus candidat à l’élection présidentielle du 28 février prochain. il l’a fait savoir à la faveur d’une déclaration de désistement de candidature. (Lire ci-dessous l’intégralité de sa déclaration).

DECLARATION DE DESISTEMENT
Chers amis de la presse
Chers invités
Notre cher et beau pays le Bénin est dans un tournant décisif de son processus démocratique et de son histoire.
Vous le savez, le 28 février prochain, le peuple béninois est appelé aux urnes pour élire celui qui succèdera au président actuel, le Dr Boni YAYI qui achève ses deux mandats constitutionnels à la tête de notre pays.
Il y a quelques semaines, j’ai publiquement annoncé sur l’une des chaînes de la place, ma volonté de me porter candidat à cette échéance. Depuis cette intervention publique télévisuelle, beaucoup d’eaux ont coulé sous le pont. Après une analyse minutieuse de la situation socio-politique nationale caractérisée par une multitude de candidatures, la multiplication de mouvements et de jeunes formations politiques suscitant et soutenant les différents candidats.
Considérant l’enjeu hautement historique de l’élection présidentielle du 28 février 2016 prochain ;
Considérant l’impérieuse nécessité de redorer la fonction présidentielle dans notre pays en limitant la pléthore des candidatures à l’élection présidentielle ;
Considérant la nécessité de mutualiser mes forces et énergies avec tous ceux qui partagent les mêmes idéaux et vision que moi ;
Et, après avoir pris connaissance des projets de société des différents présidentiables,
J’ai décidé, en accord avec ma base et tous les mouvements qui me soutiennent, de renoncer à ma candidature à l’élection présidentielle du 28 février 2016 et de me désister en faveur du choix de mon parti, le Parti National Couronne dont je suis le président d’honneur.
Cette décision de désistement que je viens de prendre est le fruit de mûres réflexions personnelles.
Je saisis donc cette solennelle occasion pour lancer un vibrant appel à tous mes amis, à tous les mouvements politiques qui partagent les mêmes idéaux que moi, celle de construire un Bénin d’où serait bannies les inégalités sociales et donner les mêmes chances à toutes les citoyennes et à tous les citoyens d’aspirer au bien-être, de faire du Bénin un pays phare de la démocratie en Afrique de l’ouest, de se tenir prêt et, quand dans les tout prochains jours, le Parti National Couronne indiquera son choix, nous puissions nous mettre ensemble pour donner à ce candidat une victoire sans précédent au soir du 28 février 2016.
Vive le Parti National Couronne !
Vive la démocratie béninoise !
Vive le Bénin !
Je vous remercie !