Spread the love
saccaf
Le personnel et le gouvernement peuvent compter sur le Dg Charles Sacca Boco

Charles Sacca Boco, le Directeur général des Douanes et droits indirects a pris le commandement hier, jeudi 13 avril 2017. Au cours de cette cérémonie qui s’est déroulée sous les auspices de Marie-Odile Atanasso, ministre de l’Economie et des finances par intérim, le nouveau patron des disciples de Saint Mathieu a pris l’engagement de travailler conformément aux textes en vigueur. 

Devant les agents des douanes béninoises, autorités, amis et parents, le Dg Sacca Boco a reconnu l’immensité de la tâche que le Gouvernement lui  a confiée. A l’en croire, l’atteinte des résultats ne peut être possible que dans la complémentarité, le dialogue et la compréhension. A cet effet, il a rassuré ses collègues et tout le personnel des douanes béninoises : « Je travaillerai ensemble, avec vous, dans la discipline, dans le respect des textes en vigueur et dans le respect de notre code d’éthique et de la déontologie ». Dans son discours, il a fait savoir au personnel que sa gestion sera participative. Aux partenaires sociaux, il les a rassurés de sa disponibilité et de sa franche collaboration pour qu’ensemble, ils aident le Président de la République à concrétiser son rêve au profit des populations. Le Dg n’a pas manqué de faire un clin d’œil aux douanes Nigérianes dont le patron l’a reçu en février dernier à Abuja avec tous les honneurs. Il a rappelé le travail fait par le comité conjoint des douanes Bénin/Nigéria les 15 et 16 mars 2017 à Cotonou et dont les fruits permettront de renforcer les relations bilatérales entre les deux pays.

Pour le temps qu’il passera à la tête des douanes béninoises, Charles Sacca Boco s’engage à travailler pour la modernisation des contrôles (mobiles), l’amélioration de la communication interne et externe, le renforcement des capacités du personnel à travers, surtout, la création d’une Ecole moderne qui doit être constamment  animée, le renforcement du partenariat avec le secteur privé  et la certification aux normes Iso.  Et pour la réussite de ces modernisations, le Dg a sollicité le soutien de son ministre de tutelle. « Ma vision pour les douanes béninoises est qu’elles deviennent meilleures pour mieux servir. La modernisation de l’administration n’est plus une alternative mais plutôt un impératif », dira Charles Sacca Boco qui a précisé  aussi que cette modernisation de l’administration douanière permettra d’améliorer le niveau de mobilisation des recettes et renforcer la productivité des entreprises, toute chose qui contribuera à la croissance économique.Il a indiqué que c’est un chantier important  pour le développement du pays et s’inscrit dans les orientations stratégiques du Programme d’actions du Gouvernement qui place les partenariats publics-privés au cœur de toutes les actions de développement.

Félicien Fangnon