Spread the love

Les populations de l’arrondisoneb-bonssement de Dohi, Commune de Comè sont mécontentes. Les travaux de réfection de la piste traversant le village Dohi leur créent de nombreux désagréments. Elles sont coupées d’eau potable depuis environ six mois. Pis, les déblais posés sur la piste empêchent l’écoulement d’eau dans le chenal du cours d’eau. Pour l’ensemble de ces raisons, elles ont organisé un sit-in devant l’entreprise en charge des travaux, « Sigma 2 », jeudi 15 ocotobre 2015 pour crier leur ras-le-bol. Pour leur porte-parole, Basile Amoussou, les dommages causés par ces travaux sont énormes. Il urge que les responsables de l’entreprise « Sigma 2 » parent au plus pressé. « Nous sommes frustrés. Le réseau d’adduction d’eau de notre village a été endommagé. Ce faisant, 2000 âmes environ ont été privées d’eau potable. Les conséquences résultant de ces travaux seront désastreuses à court, moyen et long termes », s’est-il écrié. Au cas où les autorités vont persister dans le silence, les manifestants menacent de barrer la voie inter-Etat Cotonou-Lomé tous les jours de 8 heures à 12 heures à compter du jeudi 22 octobre prochain.

Claude Ahovè

(Br Mono-Couffo)