Spread the love

faux médicamentsAprès un deuxième report, le procès en appel des sept responsables de sociétés grossistes qui assurent la distribution des médicaments au Bénin, s’est tenu ce vendredi 26 octobre 2018 à la Cour d’appel de Cotonou. Ils ont comparu suite à l’appel qu’ils ont interjeté en réponse à la décision rendue en première instance par le tribunal de Cotonou. Un verdict  qui les a condamnés à 4 ans de prison ferme et le payement d’une amende de 100 Millions de francs Fcfa pour « vente de médicaments falsifiés, exposition, détention en vue de vente ». Un réexamen du dossier par un juge du second degré pour espèrent-ils, l’annulation de la première décision. Au terme de l’audience qui a duré plus deux heures d’horloge, le juge a alors décidé de suspendre la séance.  Les débats vont  se poursuivre le vendredi 02 novembre prochain. Il est à rappeler que tout a commencé en décembre 2017 lorsque la police a saisi des dizaines de tonnes de médicaments dans des entrepôts appartenant au député Atao Mohamed Hinnouho. C’est le début de l’affaire des faux médicaments qui rattrapera plus tard sept grossistes, accusés de faire du business avec le circuit parallèle.

Léonce Adjévi