Spread the love

prd-logoLes élus communaux du Parti du renouveau démocratique à Avrankou sont divisés autour de la désignation du maire. A la suite d’un vote organisé par un comité installé par le député Augustin Ahouanvoebla, et qui donne gagnant Eugène Lonegnon, son challenger direct, Alexis Tchévoédé conteste. Il appelle le président Adrien Houngbédji à arbitrer.

Depuis dimanche 19 juillet 2015, c’est le désamour entre les 12 conseillers Prd élus sur 19 dans la Commune d’Avrankou. En effet, un comité a engagé le processus de vote pour la désignation du maire qui sera issu du parti majoritaire, le Prd. Deux candidats étaient en lice. Il s’agit des sieurs Alexis Tchévoédé et Eugène Lonegnon. Mais, ayant appris qu’un hold-up, assorti de menaces et d’intimidation a été organisé pour le déstabiliser, il s’est opposé au vote et a demandé de ramener la situation au niveau des instances supérieures du parti pour arbitrage. Le comité s’y est malheureusement opposé et a engagé le processus. Sur les 12, 10 élus ont voté pour le sieur Eugène Lonegnon, et deux pour le candidat Alexis Tchévoédé. Ce dernier a alors décidé de donner de la voix en attendant que le président Adrien Houngbédji se saisisse du dossier. Dans la journée du mardi 21 juillet 2015, ce dernier a reçu l’adhésion des membres des structures verticales de l’arrondissement de Djomon.

Thobias Gnansounou Rufino (Br Ouémé-Plateau)