Spread the love
Odd
Le Pnud aide le gouvernement dans la priorisation des cibles des Odd

Le Programme des Nations unies pour le développement (Pnud) et les partenaires techniques et financiers ont lancé hier, mardi 28 février 2017, le processus de priorisation des cibles et d’arrimage du Pag aux Odd. C’est à la faveur d’un atelier ayant eu pour cadre la salle polyvalente du Palais des Congrès de Cotonou.
Aider le gouvernement du Nouveau Départ à prioriser les cibles des Objectifs durables pour le Développement (Odd) répondant aux aspirations et aux visions du Pag 2016-2021. C’est dans cette optique que le Pnud et d’autres partenaires techniques et financiers ont organisé hier, mardi 28 février 2017, un atelier méthodologique de lancement du processus de priorisation des cibles et d’arrimage du Pag aux Odd. Le but de cette rencontre est de relever les cibles des Odd qui sont prioritaires au gouvernement dans sa mission de faire du Bénin une nation développée. Etaient présents: partenaires, cadres du Ministère du plan et du développement et d’autres ministères sectoriels ainsi que des acteurs de la société civile. Dans son mot de bienvenue,  Alastaire Alinsato, Directeur général de la coordination et du suivi des Odd, a signifié que l’atelier se tient dans le cadre de la préparation du Bénin à la mise en œuvre des Odd. « Chaque pays doit décider de la manière dont ses aspirations devront être prises en compte dans les mécanismes nationaux de participation », a-t-il déclaré. A sa suite, Ginette Mondougou, représentante du représentant résident du Pnud,  a indiqué que cet atelier de priorisation serait à la base de l’intégration des Odd dans les  politiques et stratégies de développement au Bénin. « Ce processus de planification et de développement entrepris par le Bénin offre une réflexion stratégique nécessaire à la transposition des Odd aux réalités béninoises », a-t-elle ajouté. Dans son discours d’ouverture, Rufino d’Almeida, Directeur de cabinet et représentant du Ministre du plan et de développement, a fait savoir que la priorisation ne signifie pas la réduction des cibles, mais permet de se concentrer sur l’essentiel. «  Ce travail de priorisation et d’arrimage a une utilité au-delà du prochain quinquennat », a-t-il précisé tout  en comptant sur le professionnalisme des participants afin que de bonnes réflexions murissent de cet atelier.

Mohamed Amoussa

(Stag)