Spread the love
zoum-zoum-vc
Le président de Zoum-Zoum Vc, Romuald Hazoumè, tancé ici par Francis Ducreux

Profitant d’une conférence de presse tenue à Porto-Novo, l’entraîneur de Zoum-Zoum Vélo club, Papouen Osho, n’est pas allé de main morte pour dénoncer les mauvaises pratiques qui ont cours au sein de la Fédération béninoise de cyclisme (Fbc) dirigée par Rhétice Dagba. Des pratiques qui justifient par la non-participation de ses coureurs à la 12è édition du tour cycliste international du Bénin qui débute le 13 juillet 2015. Dans son intervention, le technicien a indiqué que le tour international du Bénin est organisé chaque année par le Français Francis Ducreux. A l’en croire, son organisation serait actuellement en souffrance. En effet, pour mémoire, il a rappelé que lors de l’arrivée de l’avant dernière étape de la 11è édition à Porto-Novo, le président du Zoum-Zoum Vc, Romuald Hazoumè, qui s’était positionné comme bon nombre de photographes pour immortaliser les images, avait été violenté par le Français Ducreux sous prétexte qu’il aurait arboré un tee-shirt floqué des logos de sociétés qui ne seraient pas sponsors de cette 11è édition. Des images qui avaient en son temps, fait le tour du monde. Ayant gardé son sang froid, le président n’a pas réagi. « Les faits lui (Hazoumè, ndlr) donnent aujourd’hui raison car les sponsors contactés par le promoteur se font désirer. Toute chose qui justifierait les difficultés rencontrées par les organisateurs sur le terrain », a-t-il laissé entendre.

 Des excès dénoncés

 Par ailleurs, il a indiqué que le président de la Fbc avait envoyé une correspondance à son club dans le cadre de la participation du Bénin au tour du Congo pour lui notifier la sélection de Aubierge Soglo et Augustin Acakpo. En réponse, le président Hazoumè avait, en son temps, décliné l’offre, taxant cette méthode de cavalière et arguant que pour ces genres de compétition, il faut une sélection en bonne et due forme. Malheureusement, les deux coureurs sont passés outre la décision du bureau directeur du club et ont participé à ce tour. A l’en croire, l’affaire est actuellement en justice. Le président de la Fbc est encore revenu à la charge à travers une autre correspondance datée du 27 avril 2014 invitant Zoum-Zoum Vc à envoyer les mêmes coureurs pour le tour du Togo. Mais le président Hazoumè s’est opposé. Et cette fois-ci, les deux coureurs ont suivi la décision du groupe. Seulement, leur dossier reste toujours pendant au tribunal de première instance et de première classe de Porto-Novo. Dans ce contexte, le principal conférencier a indiqué que tant que la Fédération ne va pas rompre avec les pratiques rétrogrades, son club ne participera plus aux compétitions statutaires. Les coureurs de Zoum-Zoum Vc ne devraient donc pas être au départ du tour le 13 juillet à Djougou.

 Epiphane Axel Bognanho