Spread the love

SBR_9717Le gouvernement a décidé de la dissolution de l’Office de gestion du Programme alimentaire mondial et de la désignation du liquidateur. Cette décision a été prise en Conseil des ministres du mercredi 28 novembre 2018.

L’Office de gestion du Programme alimentaire mondial a été dissout. Il sera procédé à la désignation d’un liquidateur. C’est la conséquence de la revue de l’organisation et du fonctionnement dudit Office créé en 2014, qui a révélé de graves dysfonctionnements et des contre-performances significatives. Par ailleurs, le cadre institutionnel de supervision de ses activités est apparu inefficace alors même que d’importantes ressources financières y sont consacrées. Pour y remédier, le Gouvernement a mis en place depuis juillet 2017, un nouveau dispositif qui consiste en une délégation au bureau du Pam du Bénin, de la gestion des cantines scolaires dont le financement est assuré par le budget national. Ainsi, le contrôle des opérations relève désormais de la compétence de la Cellule présidentielle de suivi du fonctionnement des établissements scolaires et universitaires. L’office étant ainsi dépourvu de ses principales attributions, son utilité n’est plus établie. Il s’avère alors nécessaire de procéder à sa dissolution et de nommer un liquidateur à cette fin. Une Unité chargée du suivi et du contrôle des projets financés par le Pam et d’autres partenaires sera créée au sein du Ministère du Plan et du Développement. Le Chef de l’Etat, Patrice Talon tient à instaurer l’orthodoxie et l’efficacité partout où besoin sera. C’est pourquoi cette décision de mettre fin à une structure dont l’existence n’est plus pertinente, mais qui continue d’engloutir les ressources publiques, est  salutaire. Cette démarche du gouvernement de doter le Ministère du plan et du développement d’une Unité chargée du suivi et du contrôle des projets financés par le Pam et d’autres partenaires est l’expression de la rationalisation des dépenses publiques.

Donald Kévin Gayet (Stag)