Spread the love

patrice-talonLa jeunesse de Porto-Novo se reconnaît à travers le Programme d’actions du gouvernement. Elle l’a exprimé à l’occasion de la séance de vulgarisation du programme organisée par les leaders politiques de la capitale, samedi 30 juin 2018 à la salle de conférence de la maison des jeunes de Djègan-Kpèvi.

La mise en œuvre du Programme d’actions du gouvernement a reçu en fin de semaine dernière, la caution de la jeunesse de Porto-Novo. Elle a affiché sa détermination à accompagner le chef de l’Etat pour la mise en œuvre de ce programme au cours de la rencontre initiée par les leaders politique de la ville de Porto-Novo sous la présidence de Denis da Conceicao Courpotin. Cette séance a permis d’éclairer la jeunesse de Porto-Novo sur la qualité du Pag et de susciter son adhésion à sa réalisation. C’est donc sans difficulté qu’elle a été convaincue. Néanmoins, Denis da Conceicao Courpotin, conférencier principal, l’a invitée à être de véritables acteurs du développement et non des spectateurs. Dans le domaine de la santé, le conférencier a déclaré que le souci du président Talon est d’œuvrer pour une politique sanitaire de qualité avec des soins accessibles à tous. « Le Pag développe des pratiques simples, prévoit des activités de sensibilisation et offre des outils pour atteindre le résultat escompté », a renchéri Denis da Conceicao Courpotin. Selon lui, la promotion des activités sportives, l’hygiène de vie, l’éducation sexuelle etc. ne peuvent être effectives qu’avec des femmes et hommes responsables et jouissant d’une parfaite santé. Il a été soutenu dans ses explications par la directrice de l’Ong ‘’Icône 360’’, Yvette Alavo. Dans son intervention, elle a mis l’accent sur les valeurs morale, religieuse, éthique et fraternelle qui sont le socle de tout développement. Les questions relatives au chômage, la précarité d’emploi et les difficultés de spécialisation et de formation ont été également décortiquées. La directrice de Afrik Assur,  Shadia Assouman, a  quant à elle, défendu le plan stratégique de la lutte contre la pollution à travers la suppression et l’interdiction de l’utilisation des sachets plastiques. Le coordinateur de l’Organe consultatif de la jeunesse de l’Ouémé, Epiphane Odunlami, et le président de l’Ong Santé naturelle au pluriel, Luky Hounnou, ont, pour leur part, éclairé les jeunes sur les réformes du gouvernement.

 Perpétue Egounlety

(Br Ouémé-Plateau)