Spread the love
talon-un-mandat
Le chef de l’Etat, Patrice Talon engage un développement inclusif avec les maires

De Cotonou à Malanville en passant par Dassa-Zoumè, les  élus communaux et municipaux s’impliquent dans la réalisation du Programme d’actions du gouvernement. Le chef de l’Etat, Patrice Talon,  et son gouvernement multiplient ainsi les rencontres avec les autorités à la base.  
Le gouvernement du président Patrice Talon entame une vitesse  de croisière dans la mise en œuvre de son programme d’actions. Les prises d’importantes décisions de construction d’infrastructures de transport et sociocommunautaires, d’aménagement des voiries, de renforcement du capital humain, d’amélioration des conditions de vie des populations s’enchaînent lors des réunions hebdomadaires du gouvernement. Les plus récentes annoncées lors du Conseil des ministres du mercredi 03 mai 2017  sont relatives aux projets Asphaltage et Assurance pour le renforcement du capital humain (Arch). Ils  coûteront  respectivement  400 et 313 milliards Fcfa au gouvernement. Il est désormais clair que les choses bougent et les nouvelles autorités  veulent  aller vite. Aussi ambitieux qu’ils soient, la mise en œuvre des projets induiront des changements positifs dans le pays et transformeront plusieurs villes et contrées.  C’est vrai que beaucoup ne parient pas sur l’effectivité des ressources annoncées pour faire face au contenu du Programme  d’actions du gouvernement, lui aussi objet de critiques, suscitant parfois des réactions de certains maires, qui dénoncent leur mise à l’écart, alors que les projets concernent leur administration territoriale. A plusieurs occasions, certains  maires s’en sont donnés à cœur joie contre le gouvernement et son chef en condamnant cette politique. Mais en réalité, il s’agit des critiques dénuées de tout fondement, laissant le goût d’une provocation, face à laquelle, le chef de l’Etat a fait le mort, en restant dans le secret de son agenda, qui a pourtant prévu l’implication  des élus communaux et municipaux dans la mise en œuvre du programme d’actions de son gouvernement. En honorant ses engagements, puisqu’il a promis aider les communes à se développer et à rapprocher l’administration des administrés, le président de la République, après avoir désigné les six nouveaux chefs-lieux et nommé les préfets à leur tête, il concocte un ambitieux programme au profit de certaines villes. Dénommé Asphaltage, il s’agit de l’aménagement et de l’assainissement des voiries urbaines. C’est dans ce cadre que se tient   la rencontre de ce jour au Palais de la Marina entre le chef de l’Etat, Patrice Talon et les cinq maires du Grand Nokoué : Emmanuel Zossou de Porto-Novo,  Charlemagne Honfo de Sèmè-Podji, Léhady Soglo de Cotonou, Georges Bada d’Abomey-Calavi, Sévérin Adjovi de Ouidah. Abomey, Bohicon, Lokossa, Parakou, Natitingou, également concernés par le projet, ne seront pas du reste. En tournée d’explication à l’intérieur du pays, le ministre d’Etat chargé du développement, Abdoulaye Bio Tchané, a prévu des rencontres avec plusieurs conseils communaux. Il a démarré son périple par l’Alibori en se rendant à Malanville. Cette première étape a été marquée par une forte mobilisation des élus locaux avec à leur tête le maire de cette commune,  des populations,  des autorités à divers niveaux, et surtout des députés, dont Nassirou Arifari Bako, Rachidi Gbadamassi, Robert Gbian.  Pendant ce temps,  Dassa-Zoumè, accueillait  les assises de l’Assemblée générale constitutive, du Réseau des maires des territoires engagés (Rmte). Les 27 membres de cet organe présidé par le maire de Dassa-Zoumè,  Nicaise Fagnon, ont affirmé leur soutien franc et sincère aux actions de développement du chef de l’Etat.  Ces rencontres vont incontestablement induire des  changements positifs dans les relations entre le pouvoir central et les administrations locales.

F.N

Talon reçoit les Conseils communaux du Grand Nokoué
Le chef de l’Etat rencontre ce jour les maires du grand Nokoué au palais de la Marina. Cette rencontre sera l’occasion pour le président Patrice Talon de lever le voile sur le projet « Asphaltage » et solliciter de ce fait leur apport pour sa réalisation.
Les maires Léhady Soglo de Cotonou, Emmanuel Zinsou de Porto-Novo, Charlemagne Hounfo de Sèmè-Podji, Georges Bada d’Abomey-Calavi et Sévérin Adjovi de Ouidah seront reçus ce jour par le président Talon. Cette séance de travail avec les maires du grand Nokoué initiée par le chef de l’Etat autour du projet d’aménagement et d’assainissement des voiries urbaines sera l’opportunité pour Patrice Talon de partager avec ses invités l’esprit dans lequel s’inscrit le projet Asphaltage et solliciter leur apport pour sa mise en œuvre effective. Aussi, lèvera-t-il le voile sur les avantages liés à ce projet, à savoir l’amélioration des conditions de circulation dans les ville ciblées, l’amélioration de l’accès des ménages aux équipements sociocommunautaires et aux services d’assainissement pluvial en vue de pallier les maladies hydriques, la rénovation des principales zones d’habitat et d’activités dans les villes concernées, la réduction des niveaux de pollution et de nuisance dans ces principaux centres urbains. La contribution à la propreté des rues, la dynamisation des économies locales (stationnement urbain et parkings, occupation réglementée du domaine public, transport public urbain, espaces publicitaires, marchés et gares routières etc.) et l’accroissement des ressources financières (amélioration du recouvrement de la fiscalité directe locale…) seront aussi mis en exergue dans l’exposé du locataire du palais de la Marina. Dans le cadre de la mise en œuvre de ce projet, 600 kilomètres de voiries urbaines primaires, secondaires, et tertiaires seront réalisés pour un montant de 400 milliards de francs Cfa. Au cours de sa rencontre avec les maires du grand Nokoué, Patrice Talon abordera les questions de développement du pays. Il échangera avec ses invités autour du contenu du Programme d’actions du gouvernement et de la politique de sa mise en œuvre. Ceci,  en vue de solliciter leur accompagnement ou leur soutien pour sa mise en œuvre effective. Ayant à cœur le développement du pays, le président Talon fait feu de tout bois pour le mieux-être des populations. A cet effet, de nombreux projets ont été initiés pour un Bénin révélé. Au cours de cette séance, plusieurs questions politiques notamment les intrusions du préfet du département du Littoral, Modeste Toboula, dans les affaires de la mairie de Cotonou seront sans doute planées.

Odi I. Aïtchédji

(Coll)