Spread the love

Martin Assogba et le prefetLe président du Comité de pilotage et de suivi (Cps) du Programme de participation citoyenne aux politiques publiques au Bénin (Particip) poursuit son périple auprès des préfets des départements de la zone d’intervention du projet. Lundi 1er octobre, Martin Assogba était au cabinet du préfet du Plateau, Valère Sètonnougbo, pour requérir son soutien.    

La tournée de plaidoyer du Comité de pilotage et de suivi (Cps) du Programme de participation citoyenne aux politiques publiques au Bénin (Particip), Phase 2 se poursuit auprès des préfets des départements d’intervention. Après le préfet du département de l’Atlantique, c’est autour de celui du Plateau, Valère Sètonnougbo, de recevoir le président dudit comité, Martin Assogba, le lundi 1er octobre à son cabinet à Pobè. Au centre des discussions entre les deux personnalités, des préoccupations relatives à la bonne marche des Communes du Bénin. Il s’agit, entre autres, de l’expérimentation du budget participatif dans les 5 Communes du Plateau, le fonctionnement effectif et régulier des conseils d’arrondissements et de villages, la prise en compte du Genre dans la gestion des affaires publiques locales, l’implication de la Société civile aux travaux des commissions de passation des marchés publics en qualité d’observateur. « Nous venons solliciter votre appui pour réussir à faire des Communes, des territoires bien gouvernés pour le bien-être des citoyens », a expliqué le premier responsable de Particip. En réponse aux doléances de son hôte, le préfet Valère Sètonnougbo a d’abord fait part de son admiration pour la qualité de l’engagement citoyen de Alcrer et Social Watch Bénin. « Grâce à vos actions, la bonne gouvernance s’enracine dans nos Communes », a notifié l’autorité préfectorale. Il a rassuré Martin Assogba et sa délégation de sa disponibilité à soutenir les efforts de la Société civile en vue d’une meilleure implication des citoyens à la gestion des affaires publiques dans les 5 Communes du Plateau.

 AT