Spread the love

PROJETUn pas important a été posé dans le cadre de la mise en œuvre du projet Asphaltage. Les travaux de la 1ère phase qui prendra en compte 66 km de voies repartis dans les différents arrondissements de Cotonou ont été lancés hier jeudi 02 août 2018, par la remise de site aux entreprises par la commune de Cotonou.

L’aménagement et la réhabilitation des voiries urbaines, secondaires et tertiaires dans les zones de la pharmacie Saint martin, la pharmacie concorde, du ministère de l’Agriculture, de l’élevage et de la pêche et du Collège d’enseignement général Entente entrent dans leur phase active. Isidore Gnonlonfoun, maire de la commune de Cotonou, a procédé à la remise desdits sites à l’entreprise adjudicataire dans le cadre de la réalisation de la première phase de ce projet phare du gouvernement. Il prend en compte 66 km dans l’ensemble des treize arrondissements de la capitale économique du Bénin pour un budget de près de 300 milliards de francs Cfa. Les travaux vont s’étendre sur quinze mois. « Depuis 1960, c’est pour la première fois que nous notons un projet d’une telle envergure dans notre ville de Cotonou », a déclaré le maire de la ville de Cotonou, Isidore Gnonlonfoun. C’est pourquoi il a exprimé toute sa reconnaissance au chef de l’Etat pour avoir fait la part belle à la ville vitrine du Bénin. Selon lui, la remise de sites est un événement inédit parce qu’il intervient au lendemain de la fête nationale. « Le projet Asphaltage n’a pas été seulement lancé pour la construction d’ouvrages d’assainissement et l’aménagement urbain, mais surtout pour la création des emplois », a fait observer José Tonato, ministre du Cadre de vie et du développement durable. Toutefois, il a laissé entendre que malgré tout son confort, les travaux d’Asphaltage créeront des désagréments aux populations. A cet effet, il les a invitées à accompagner le projet. L’Asphaltage prend en compte 646 km de voiries pour un montant 900 milliards de francs Cfa sur l’ensemble du territoire national.

 O. I. A.