Spread the love

hhhLe Parlement n’amendera  pas la Constitution du 11 décembre 1990.  La proposition de loi initiée à ce sujet a été rejetée  jeudi 05 juillet dernier. Une   » petite minorité  » de parlementaires a imposé l’organisation d’un référendum. Mais déjà, sur le terrain la tension monte. En attendant l’accord du Président de la République sur la tenue ou non du référendum, des leaders politiques de la mouvance y croient fermement. Parmi eux, figure Alain Amanda.

Les députés auteurs du projet d’amendement de la constitution du 11 décembre 1991 peuvent se frotter les mains. Et pour cause, Alain Amanda, président du Parti Démocratique Républicain « PDR »,   a obtenu le Oui des jeunes femmes et hommes de Calavi. Il a tenu une rencontre jeudi 19 juillet 2018 avec ces derniers á Abomey-Calavi pour éclairer l’opinion sur la nécessité de cet amendement pour la vitalité de la démocratie Béninoise. Pour ce premier soutien du nouveau départ, le Président de la République s’est inscrit depuis avril 2016 dans une démarche de gouvernance participative basée sur l’égalité de chances dans les instances dirigeantes de notre nation. « La main invisible qui gravite autour de ce refus d’amendement de la Constitution croit faire du mal à quelqu’un, elle se fait plutôt elle -même du mal. Mais que tout le monde sache que cette Constitution sera bel et bien revue selon la volonté du peuple et c’est d’ailleurs la raison pour laquelle le peuple votera massivement « OUI » pour accompagner le Président Talon dans sa vision de développement », a-t-il fait savoir visiblement très remonté contre cette minorité parlementaire. « C’est même bon, très bon même de demander l’avis du peuple à travers un référendum. Cela annoncera avec éclat la victoire du Président Talon pour la Présidentielle de 2021 », poursuit-il. Dans un langage accessible (Fon et Aïzo), il a conquis son auditoire à sa cause. Abomey-Calavi est désormais prêt pour le Oui. Oui, pour adapter la constitution du 11 décembre 1990 aux enjeux de l’heure. Une fois encore Alain Amanda vient de prouver son engagement et sa fidélité à travailler pour la réussite du mandat du président Patrice Talon. Cet activisme dont fait montre ce jeune leader permet de redécouvrir que même par temps d’orage, quand tout s’écroule autour de vous, il y a des humains irréductibles qui ne trahissent pas l’amour du prochain, qui ne tournent pas dos aux cris de cœur du prochain.

Léonce Adjévi