Spread the love
modeste-k
Modeste Kérékou soulage les jeunes de Toucoutouna

Après la Commune de N’Dali, le ministre des Petites et moyennes entreprises et de la promotion de l’emploi des jeunes, Modeste Kérékou, a procédé le vendredi 23 mars 2018, au lancement de l’octroi des subventions aux bénéficiaires du Projet emploi des jeunes (Pej), dans la Commune de Toucountouna. La cérémonie a eu lieu dans les locaux de la mairie, et a réuni les 33 bénéficiaires.
A l’entame de cette cérémonie, le maire de Toucountouna, Sébastien Paacha, a, dans son mot de bienvenue, exprimé sa reconnaissance au gouvernement pour les actions non moins importantes qui se dessinent actuellement dans le domaine du social. « Le Pej en est un exemple palpable », dira-t-il. Selon lui, par le biais du projet,  315 millions 400 000 FCfa à raison de 200 000 FCfa par bénéficiaire, ont été mis à disposition avec l’appui de la Banque mondiale pour accompagner le développement des micros entreprises dans les départements de l’Atacora et de la Donga.  Il a rassuré le gouvernement du suivi rigoureux de l’usage des fonds pour l’atteinte des objectifs du projet dans sa Commune. Le coordonnateur du Pej, Maxime Sogbosi, pour sa part, a rappelé les objectifs du Projet emploi des jeunes. Il a exhorté les bénéficiaires à rester fidèles à leurs plans d’affaires et à mettre en pratique les notions de bonne gestion acquises lors des formations. Présent également à cette cérémonie, le Directeur général de l’Agence nationale pour l’emploi (Anpe), a félicité les bénéficiaires pour cette opportunité qu’ils ont aujourd’hui de profiter de cet appui du gouvernement pour démarrer leurs activités afin de contribuer à la création de richesse à Toucountouna voire dans le département de l’Atacora. Urbain Amégbédji a indiqué aux bénéficiaires que les 200 000 FCfa dont chacun d’eux bénéficie aujourd’hui est une subvention non remboursable certes, mais doivent être gérés rigoureusement pour le développement de leurs activités. Par le passé, les crédits octroyés par le gouvernement étaient de 30 000 voire 50 000 FCfa au plus et devraient être remboursés, mais à travers le Pej, l’accès est donné aux jeunes ayant des idées d’entreprise de pouvoir s’insérer dans l’entreprenariat. Le Dg n’a pas manqué de prodiguer des conseils aux 33 bénéficiaires de la Commune de Toucountouna pour une meilleure gestion de la subvention pour la réalisation de leurs plans d’affaires. Il leur a également rappelé de garder secret leur code Pin pour sécuriser leurs comptes Mobile money sur lesquels les fonds seront virés.

Modeste Kérékou exhorte à une meilleure gestion

Le ministre Modeste Kérékou, lors de sa prise de parole, a préféré s’adresser aux bénéficiaires en langue locale pour une meilleure assimilation du bien-fondé de la cérémonie du jour. Le ministre a une fois encore saisi l’occasion pour rassurer les jeunes sur tout ce que le gouvernement fait pour l’épanouissement de la jeunesse, et ceci sans aucun intérêt politique. Le ministre a insisté sur la meilleure gestion des subventions par les bénéficiaires seul gage du renouvellement du projet. Les autorités locales, l’unité de coordination du Pej, l’Anpe et les Agents communaux d’emploi (Ace) ont été appelés à accompagner les bénéficiaires pour un respect strict des plans d’affaires élaborés. En présence du ministre, les techniciens de l’entreprise de la téléphonie mobile Mtn qui a à charge de positionner les fonds sur les comptes mobiles Money des bénéficiaires, ont pu démontrer comment le bénéficiaire pourra retirer la subvention. Le ministre a également remis aux Agents communaux d’emploi des communes de l’Atacora et de la Donga, le matériel de travail composé d’ordinateurs portatifs et d’outils de communication. Emus par ce geste à leur endroit, les bénéficiaires, par la voix de leur porte-parole, n’ont pas manqué de remercier le ministre Modeste Kérékou et tout le gouvernement du Président Patrice Talon.

Léonce Adjévi