Spread the love
je-suis-viergeLe cercle du  Royaume international des vierges s’est agrandi avec de nouvelles  adhérentes. Elles ont été reçues le dimanche 28 mai 2017 à la faveur d’une cérémonie emprunte d’émotions qui s’est déroulée sur la cour du Collège d’enseignement général 4 (Ceg 4) Bohicon.
Le Canton « Venus » composé de onze jeunes filles vierges vient d’être reçu dans  le cercle du royaume international des Vierges.  Ce qui porte à deux le club de services installés à Bohicon. A cette occasion, ces filles, à travers leur Régente ou présidente, Bernice Dagan, ont pris l’engagement devant leurs parents, alliés et amis de rester vierges jusqu’au mariage. Mais avant leur serment,  elles ont prouvé à l’assistance leur talent  artistique  en présentant divers tableaux d’animation culturelle pour égayer le public. Pour Délano Hountin Kiki, les membres du canton « Venus » ont désormais la lourde mission d’aller pêcher de nouvelles adhérentes afin qu’elles jouissent des avantages de l’Ong Social pact. Elles sont également outillées pour piloter de micro projets visant  à contribuer au bien-être de la population. Après avoir remis des trophées aux nouvelles adhérentes,  signes  de leur promesse, Délano Hountin Kiki, président de Social Pact Ong, a fait une brève présentation de son institution à l’assistance. A l’entendre, le Royaume international des Vierges a été créé, il y a une dizaine d’années dans un contexte marqué par la dépravation sexuelle inquiétante des jeunes filles. Ainsi, l’Ong social pact promeut la femme à travers sa virginité. «Nous encourageons les filles qui acceptent mettre le sexe de côté pour poursuivre leurs  études. C’est notre manière d’encourager l’excellence juvénile. C’est aussi ça la promotion de la femme, puisqu’il n’y a pas femme sans dignité, sans valeur», a-t-il déclaré. Pour être membre de ce cercle, il faut avoir 10 ans et accepter de se conformer à l’article 1er  de la charte qui encourage le choix de la virginité jusqu’au mariage. Le royaume des Vierges  déjà peuplé de 1.736 filles vierges dans tout le Bénin   est ouvert à toutes les filles qui optent pour les valeurs. Quant aux parents encore septiques, Délano Hountin Kiki les invite à leur faire  confiance, car l’Ong Social pact « n’enseigne pas le contraire de ce qui doit être enseigné  aux enfants à la maison.» Mieux, l’Ong  leur offre un cadre adéquat  d’affirmation de soi, un cadre d’épanouissement pour qu’elles puissent être aguerries et aller au bout de leur  choix. Avec leurs moyens de bord et les appuis des parents et des personnes de bonne volonté, l’Ong assure le suivi des enfants en collaboration avec l’association des gynécologues privés du Bénin.
 
Zéphirin Toasségnitché         
(Br Zou-Collines)