Spread the love
BOUNTOU
Monique Dougbadji (au milieu) et son staff

Après les olympiades Bountou au profit des jeunes filles des collèges d’Abomey-Calavi et de Cotonou, l’association Bountou sport a entamé depuis le 12 avril, une tournée nationale pour aller au contact des élèves. Cette tournée vise à développer la pratique de ce jeu sur l’ensemble du territoire pour que dans les années à venir il devienne une grande discipline sportive. Pour cette première étape de la tournée, Monique Dougbadji et Sébastienne Aiko ont sillonné quatre départements (Mono, Couffo, Collines et Zou). Après les échanges avec les autorités communales, Monique Dougbadji et Sébastienne Aïko ont organisé des séances de démonstration avec les élèves rencontrées dans les collèges. Au terme de cette première étape, Monique Dougbadji estime que la moisson a été très bonne. « Notre satisfaction est à double volet. Le premier concerne déjà le démarrage effectif de la tournée car elle a été planifiée depuis des mois. Mais avec notre détermination cumulée à celle des autres membres de l’association, nous nous sommes dit qu’il ne fallait plus rater cette période de congés des élèves. Le second niveau de satisfaction est l’engouement dont ont fait preuve les jeunes filles pour réellement nous accompagner dans la pratique de ce jeu. Car, sans de véritables joueuses, nous ne pourrions pas atteindre nos objectifs », a-t-elle déclaré. Actuellement, l’équipe est dans le nord pour le même exercice. Après, ce sera l’étape de l’Ouémé-Plateau, puis de l’Atlantique/Littoral. A l’issue de cette tournée nationale, il sera organisé des tournois départementaux pour désigner les meilleures équipes qui prendront part à la phase finale prévue pour les vacances. Il faut signaler que le Bountou est une discipline sportive pratiquée en Afrique centrale où elle est dénommée « Nzango ».

Corneille Gohonou