Spread the love

Député Assemblée du 18 marsLa proposition de loi dérogatoire à la Charte des partis politiques et celle relative au Code électoral pour des législatives inclusives sont toujours attendus du côté du parlement. La séance plénière de ce lundi 25 mars 2019 n’a pas permis une avancée des débats.

L’absence du  président, du vice-président et des rapporteurs de la Commission des lois au démarrage de la séance plénière de ce lundi a été préjudiciable à la séance plénière présidée par le président du parlement. Ces absences ont contraint maître Adrien Houngbédji à suspendre la séance. Les élus du peuple sont attendus jeudi 28 mars 2019 prochain le temps que la commission finisse ses travaux et rende disponibles les rapports. Selon les indiscrétions à l’heure actuelle, la commission n’a pas fini les travaux. Pour défaut de consensus, les députés membres de cette commission n’ont pu accorder leurs violons pour passer au peigne fin le contenu des deux textes d’où l’indisponibilité des rapports. Des sources proches du parlement indique que la commission des lois de l’assemblée nationale s’en remet à la décision de la plénière en ce qui concerne le sort de la proposition de loi dérogatoire à la Charte des partis politiques et celle relative au Code électoral en vue de législatives inclusives.

Marcus Koudjènoumè