Spread the love
tonato
José Didier Tonato s’imprègne de l’évolution des travaux

Le ministre du Cadre de vie et du développement durable, José Didier Tonato, a effectué, le mardi 15 mai 2018, une descente à Ouidah. L’objectif était de constater les préparatifs entrant dans le cadre des travaux du projet de protection et de valorisation du segment prioritaire de la côte à Avlékété et Djêgbadji.

La réussite du Programme d’actions du gouvernement dans le secteur de la protection et de la valorisation de la côte maritime du Bénin passe par la réalisation de certains projets prioritaires de protection côtière. Après le démarrage des travaux du projet de protection de la côte à l’Est du chenal de Cotonou en juillet 2017,  c’est le tour du segment récréotouristique du centre d’abriter le second projet prioritaire du Pag dans le domaine de la protection côtière. Il s’agit du programme de protection et de valorisation du segment de côte dans la Commune de Ouidah grâce auquel six kilomètres de digue immergée seront construites, dont quatre à Avlékété et deux à Djêgbadji. Les travaux qui ont été confiés à l’entreprise « Jan de Nul » s’étendront sur une durée d’exécution de 36 mois. Le démarrage physique des travaux est prévu pour octobre 2018. La phase des études de conception ont été déjà achevées depuis mars 2018. La mobilisation générale du chantier et les travaux préparatoires et l’installation ont aussi démarré depuis fin février 2018 et se poursuivent. Les travaux de construction des quatre kilomètres de digue ont déjà débuté avec l’approvisionnement en enrochement, principal intrant dans la structure des ouvrages. Ainsi, 1 200 000 tonnes de pierres seront mobilisées dont 400 000 provenant de l’extérieur et 800 000 tonnes fournies par le Bénin. Le premier navire d’enrochement, le « Gmb Artemis » a accosté le jeudi 10 mai 2018. Il transporte environ 35 000 tonnes de pierres de calibre 1 à 3 tonnes. Il devrait effectuer 4 voyages par an. Faut-il le rappeler, Avlékété abritera une station balnéaire qui deviendra une attraction touristique. Grâce à ce projet qui voit progressivement le jour, les préalables pour la construction de cette infrastructure inédite au Bénin, sont amorcés.

Mohamed Yasser Amoussa

(Stag)